Édition du 19 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres

Les angles morts

Alexa Conradi nous livre ses perspectives sur le Québec actuel dans son plus récent ouvrage : Les angles morts, publié chez Remue-ménage.

Éprise de justice sociale, Alexa Conradi participe activement à la vie politique québécoise depuis 20 ans. Titulaire d’une maitrise en communications portant sur la réconciliation avec les Premiers Peuples, elle a assumé la présidence de Québec Solidaire de 2006 à 2009 et elle a été Présidente de la Fédération des femmes du Québec de 2009 à 2015.

Ce livre qui offre une vision éclairée d’une militante sur les luttes militantes, plus particulièrement celles féministes, des dernières décennies au Québec.

L’auteure fait la lumière sur les angles morts, les paradoxes et les ambiguïtés de la politique québécoise.

Elle fait état des craintes à dénoncer la culture du viol et le racisme ainsi que l’aveuglement volontaire de plusieurs concernant le sexisme et la discrimination encore trop présents dans la société.

Elle dénonce l’attirance du Québec pour le populisme de droite.

Elle soulève également le fait que les réactionnaires ne sont pas toujours « les autres ». Elle affirme : « Ils et Elles sont Nous, nos voisins, nos collègues, nos parents, nous-mêmes. Quand il faut changer notre façon de comprendre le monde, nous sommes plusieurs à refuser de nous engager. En refusant de nous laisser bousculer par les paroles tenues en marge, nous nous maintenons dans l’ignorance quant aux développements de notre propre société. »(p. 23)

Alexa Conradi remet en question la culture de lutte au sein des mouvements sociaux qui a tendance à reproduire et à renforcer des pratiques de domination qui ont pour effet de créer des milieux peu propices à la libération. (p. 28) Elle propose plutôt, à l’instar de bell hooks, d’insuffler l’amour au cœur de l’action sociale et politique car cela nous amène à nous intéresser à la souffrance des autres, à nous ouvrir à leurs réalités. (p.29)

Un des angles morts qu’elle nous fait entrevoir est le déni du racisme systémique. Elle nous en donne plusieurs exemples très parlants. (p.47)

Elle démontre aussi que même si le gouvernement clame que l’égalité est une valeur centrale au Québec, dans la réalité, il en est tout autrement.

Elle pose également un regard acéré sur notre société capitaliste, le colonialisme et ses impacts sur les autochtones, notamment les conséquences de l’extractivisme.

La violence faite aux femmes est également mise en lumière : culture du viol, violence conjugale, harcèlement sous toutes ses formes, violence économique (austérité), etc.

Elle traite aussi du fondamentalisme, de comment le prévenir et de ses effets spécifiques sur les femmes.

Après un examen en profondeur des multiples causes de discrimination et d’oppression envers les femmes, l’auteure répond à la question : sommes-nous allées trop loin ? Nous pourrions lui répondre en citant le slogan de la Marche mondiale des femmes est toujours d’actualité « Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche ! »

En conclusion, Alexa Conradi réfléchit sur la nécessité de miser sur la gauche mais pas à n’importe quel prix. Elle affirme : « Comment s’assurer que le retour d’une vraie gauche ne signifie pas l’abandon des enjeux féministes et anticoloniaux ? Comment nous assurer que la gauche réunisse le peuple sans gommer les rapports de domination qui le traverse ? » (p.214)

La lecture des Angles morts de Alexa Conradi nous donne des outils politiques et féministes pour analyser notre société québécoise et nous soutenir pour la lutte à venir car les chantiers de transformation sociale ne manque pas au Québec. Merci Alexa ! Et bonne lecture !

Monique Voisine

Militante féministe et politique à Québec solidaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...