Édition du 15 janvier 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec

Les groupes communautaires de la région de Québec déçus de la mise à jour économique

Des organismes communautaires de la région de la Capitale-Nationale, réunis sous la campagne Engagez-vous pour le communautaire, dénoncent l’absence de fonds consacrés à l’action communautaire autonome. Alors qu’un surplus de 4,5 milliards de dollars se dessine pour l’année 2018-2019, il est désolant qu’aucun réinvestissement n’ait été annoncé pour reconstruire notre filet social qui a été massacré après des années d’austérité.

Encore plus pour les entreprises

Les entreprises sont parmi les grandes gagnantes de cette mise à jour économique. « Rien de surprenant avec ce gouvernement d’hommes d’affaires. Pendant qu’on finance les entreprises pour qu’elles accroissent leur productivité et que l’on prolonge des programmes de rabais d’électricité pour les grands consommateurs industriels, on donne 3,80$ par semaine pour les personnes aînées, on reporte les investissements en santé et en éducation et l’abolition de la taxe famille, on rejette du revers de la main les revendications des organismes communautaires et la lutte contre les changements climatiques. On voit bien où se trouvent les priorités du nouveau gouvernement ! », déclare Anne-Valérie Lemieux Breton du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12).

Engagez-vous pour le communautaire

« Les organismes communautaires ont constaté un appauvrissement de la population ces dernières années, notamment en raison des coupes dans les services publics et les programmes sociaux. Bien que des mesures aient été annoncées pour soulager le fardeau des familles, le gouvernement aurait pu profiter de sa mise à jour économique pour mettre en place des mesures pour lutter efficacement contre les inégalités et l’exclusion sociale », déplore Nancy Beauseigle du Regroupement des groupes de femmes de la Capitale-Nationale (RGF-CN).

La Coalition avenir Québec (CAQ) a promis de mieux soutenir les organismes communautaires et de leur accorder une plus grande reconnaissance. « Les 4000 groupes d’action communautaire autonome de la province attendent le prochain budget de pied ferme. Nous ne pouvons continuer de pallier au désengagement de l’État. Comme ils sont déjà sous-financés, les organismes peinent à répondre à l’augmentation des demandes, conséquence directe des coupures dans les programmes sociaux et les services », déclare Karine Verreault du Regroupement des organismes communautaires (ROC) de la région 03.

La campagne Engagez-vous pour le communautaire réclame un financement à la mission suffisant pour l’ensemble des groupes d’action communautaire autonome et l’indexation des subventions, le respect de la Politique de reconnaissance de l’action communautaire et un réinvestissement massif dans les services publics et les programmes sociaux.

RÉPAC 03-12

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...