Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Point de mire du 27 mars 2018

Les mauvais coups de l’oligarchie ne restent pas sans réponses

Dans ces points de mire, Presse-toi à gauche présente synthétiquement des éléments d’analyses d’articles publiés dans l’édition de la semaine et explicite ses partis-pris sur les points d’actualité et les débats en cours. Points de mire, pour bien marquer où nous voulons en venir !

Au Québec

Budget du Québec

Le ministre des finances Leitão présente son budget pré-électoral et nous vous offrons un panorama des réactions des organisation syndicales et populaires à ce document que tous qualifient d’électoraliste. Plusieurs soulignent que les libéraux peuvent promettre de telles mesures que grâce aux mesures d’austérités imposées lors des trois premières années de leur mandat et qui ont privé l’Etat de revenus plus de 4 milliards$ selon l’IRIS.

Rémunération des médecins

Jacques Benoît souligne que le débat sur la rémunération des médecins a lieu dans un contexte d’austérité, ce qui rends les hausses accordées par le gouvernement libéral encre plus difficiles à accepter. De voir la représentante de la Fédération des médecins spécialiste accompagnée par l’ex-premier ministre péquiste Lucien Bouchard, champion du « déficit zéro » et dirigeant du premier gouvernement austéritaire des récentes années démontre que cet organisme n’a que l’intérêt corporatiste de ces membres à coeur et que la remise en question du mode de rémunération à l’acte est le premier pas vers un meilleur équilibre dans l’utilisation des compétences de tout le personnel soignant.
 
Journée mondiale de l’eau

Un épais brouillard couvre le secteur de l’assainissement des eaux au Québec. La Fondation Rivières souligne l’opacité des résultats d’enquêtes, le démantèlement des équipes d’inspection, le comportement irrationnel du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, les promesses non tenues du ministre, etc. Par ailleurs, Johanne Allard souligne avec raisonl’importance de la mobilisation citoyenne dans le développement d’un rapport de force favorable dans la bataille de Ristigouche-Sud-est contre Gaztem. Enfin, nous vous invitons à signer la pétition opposée au nouveau projet inutile du Port de Québec.
 
Syndicalisme

Le plus récent numéro des Nouveaux cahiers du socialisme () est apparu sur les tablettes de tous les bons libraires et nous publions l’introduction au dossier qui porte sur le syndicalisme. Le quatuor d’auteur-e-s souligne que « le syndicalisme est aujourd’hui en panne d’un projet politique » de transformation de la société qui « contribue à son affaiblissement ». Ce numéro veut, dans ce contexte, « explorer quelques défis et pistes qui s’offrent à ces organisations », notamment « son incapacité globale de plus en plus grande à obtenir des gains qui améliorent considérablement le quotidien des travailleuses et des travailleurs » et souhaite au mouvement « de renouer avec ce riche bagage propre aux résistances et initiatives contemporaines dans toutes leur diversité ».
 
Féminisme

Un important rendez-vous est donnée aux organisations féministes du 27 au 29 avril prochains alors que se tiendra à Montréal la rencontre internationale « Femmes en résistance face à l’extractivisme ». La Fédération des femmes du Québec fait partie des organisatrices de l’événement et sollicite votre soutien financier afin de permettre la participation de deux femmes, l’une brésilienne, l’autre de la Côte d’ivoire à cette activité. Nous vous encourageons à contribuer à ce geste de solidarité.
 
Indépendance

Le directeur de la revue l’Action nationale Robert Laplante a prononcé à Québec une conférence, dans le cadre d’une tournée du Oui-Québec, dans laquelle il explique la teneur et la légitimité du projet de constituante à titre d’outil d’accession à l’indépendance.La présidente du OUI-Québec Claudette Carbonneau, quant à elle, fait un premier bilan ) de la tournée de l’organisme autour du projet de constituante, tournée qui culminera par un grand rassemblement le 9 juin prochain. Rappelant que les Québécois-e-s n’ont jamais été consulté sur un projet de constitution, elle explique que la démarche de constituante représente un effort des organisations indépendantistes pour « remettre les citoyen-ne-s au coeur du processus d’accession à l’indépendance ».

Au Canada

Lucy Francineth Granados et les belles paroles de Trudeau sur les migrants sans papiers

Les belles paroles de Justin Trudeau sur le sort des migrants sans papiers ne pèsent pas lourds dans la réalité vécue par ces personnes. Le cas de Lucy Francineth Granados est significatif en ce sens. C’est sa tentative de régulariser son cas qui l’a mise dans le pétrin avec les autorités de l’agence des services frontaliers du Canada alors qu’auparavant, lorsqu’elle était « illégale », elle ne faisait l’objet d’aucune mesure. Dans la supposée « ville-sanctuaire » que serait Montréal, cette immigrante qui fuyait le Guatemala parce que ciblée par le crime organisé, est détenue et menacée d’expulsion dans les prochains jours si aucune intervention n’est faîte.

Sur la scène internationale

Cette semaine nous mettons l’accent sur les mobilisations. Partout dans le monde, malgré les crises, les guerres, les destructions de la planète, des gens entrent en action.

La France est évidemment à l’avant de la scène pour les luttes. Les grèves contre les lois du gouvernement Macron se multiplient dont celle des cheminots.La réforme de la SNCF n’a aucune légitimité démocratique. « Ce projet n’a donc aucune légitimité démocratique. Il en a d’autant moins que le gouvernement veut le faire adopter par ordonnances, réduisant ainsi les droits du Parlement à portion congrue, alors même qu’il dispose d’une majorité pléthorique à l’Assemblée. Cette privatisation annoncée, couplée avec l’ouverture totale à la concurrence, c’est la cohésion territoriale, déjà fragilisée, qui est en danger de mort avec la fin programmée du service public ferroviaire. Elle se traduira par la fermeture des lignes non rentables, notamment les petites lignes de desserte locale, une augmentation des tarifs, un entretien du réseau encore plus défectueux car les entreprises privées, poussées par la recherche d’une rentabilité financière toujours plus grande, ont toujours tendance à rogner sur la sécurité. »

Depuis les tueries de Floride, les États-Unis connaissent une montée et une radicalisation chez les jeunes étudiants et étudiantes. Des centaines de milliers de jeunes sont descendues dans les rues de plusieurs villes des États-Unis pour dénoncer le lobby de la NRA. « Des marcheurs venus de tous les Etats-Unis avaient rempli Pennsylvania Avenue sur toute sa longueur [l’avenue qui relie la Maison Blanche au Congrès], débordant dans les allées et tenant des pancartes qui dénonçaient la violence armée endémique, les politiciens inaptes et le mouvement extrémiste de défense des droits des armes à feu qui les tient comme des captifs [craignant la réaction d’une partie de leur base électorale]. »

En Tunisie, la mobilisation contre l’austérité doit faire face à une répression féroce, mais la résistance continue.« Près de 800 personnes ont été arrêtées, des dizaines ont été blessées et une au moins a été tuée au cours d’une violente répression de la police contre les manifestations qui ont secoué la Tunisie pendant plus de deux semaines en janvier. Les manifestants, issus de tous milieux sociaux et économiques, sont descendus dans la rue pour réagir à l’annonce, par le gouvernement, du budget 2018. Il est à prévoir que la nouvelle série de sévères mesures d’austérité aura pour effet une hausse de prix des aliments de base, du carburant et de l’énergie et ne fera qu’affaiblir davantage des services publics essentiels, tels que la santé et l’éducation. »

Le Réseau syndical international de solidarité et de lutte a tenu sa 3ème rencontre, en janvier 2018. Son appel à un syndicalisme de combat est particulièrement inspirant. « Nous voulons partager nos expériences, nous enrichir des résistances et acquis de toutes et tous, construire l’unité à travers les frontières, mettre en œuvre la solidarité internationale des travailleuses et travailleurs. Face à la crise qui frappe les populations de tous les pays, et dont le capitalisme est responsable, il est nécessaire de coordonner et unifier nos luttes. Nous appelons les collectifs syndicaux à nous rejoindre pour construire cette unité d’action syndicale, nécessaire pour combattre les reculs sociaux, conquérir de nouveaux droits, et construire une société différente. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...