Édition du 21 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Les moyens de la guerre pourraient-ils servir à la paix ?

En cette période des Fêtes, il est courant d’appeler à la paix. John & Yoko avaient lancé leur Happy Xmas/War is over en 1971. Et n’y a-t-il pas habituellement une trève pour le jour de Noël ?

On apprend ces jours-ci que les derniers soldats états-uniens quittent l’Irak après presque dix ans d’invasion pour éliminer des armes de destruction massive qui n’existaient pas. Résultat : près de 4500 morts chez les États-uniens, mais plus de 100 000 morts chez les Irakiens, qui n’en demandaient pas tant.

Et toute cette opération fondée sur un mensonge éhonté (les fameuses « armes de destruction massives ») aura coûté près de 800 milliards de dollars.

Voilà un pays qui n’a pas les moyens de s’offrir un système de santé pour prendre soin de tout le monde, mais pour porter la guerre, il n’a eu aucun mal à casser son petit cochon.

Bien sûr que la question posée dès mon titre a sa réponse claire et évidente. Ce qui est renversant, c’est qu’on soit encore si peu nombreux à en être convaincus, qu’ils soient encore majoritaires à croire que l’industrie de la mort est préférable à la santé et à la paix.

Assez tristement, Happy Xmas/War is over a été relégué au même rôle décoratif que les belles intentions chrétiennes d’amour universel qu’on entend dans les cantiques. Méditons ça devant notre réveillon.

LAGACÉ Francis

Francis Lagacé

LAGACÉ Francis
8200, rue Hochelaga App. 5
Montréal H1L 2L1
Répondeur ou télécopieur : (514) 723-0415
francis.lagace@gmail.com.
www.francislagace.org
www.lesecritsfrancs.com

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...