Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les profs du Québec en ont leur voyage ! - Plus de 10 000 cartes postales envoyées pour interpeller le ministre Proulx ! (FSE-CSQ)

QUÉBEC, le 11 juin 2018 - Plus de 10 000 enseignantes et enseignants de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) ont fait parvenir, au cours des dernières semaines, des cartes postales directement au bureau du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, pour dénoncer l’introduction tous azimuts de nouveaux contenus dans les domaines généraux de formation, au gré des impératifs politiques du moment. Comme ces nouveaux contenus obligatoires n’ont pas de case définie dans la grille-matières, ils amputent bien souvent le temps d’enseignement des autres matières pour être dispensés.

La carte postale porte le message L’école fourre-tout, j’en ai mon voyage ! Ainsi, après l’ajout de notions sur l’intimidation et la violence, le civisme et l’orientation scolaire et professionnelle, c’est maintenant l’éducation à la sexualité qui se rajoute dans les contenus obligatoires. Or, malgré les propos du ministre, le fardeau de ces ajouts repose trop souvent sur le dos du personnel enseignant, qui croule déjà sous la tâche.

« La grille-matières n’est pas élastique. On ne peut toujours rajouter des contenus éducatifs, aussi pertinents soient-ils, sans regarder le portrait dans son ensemble et voir ce qu’on doit encore une fois comprimer pour y arriver. Le problème est que ça ne se comprime plus ! La cour des profs est déjà pleine et nous manquons cruellement de temps pour enseigner les programmes existants en tenant compte de tous les défis du quotidien d’une classe », a rappelé Josée Scalabrini, présidente de la FSE.

« Il est grand temps que le gouvernement se dote d’une vision globale en éducation et qu’il cesse d’ajouter avec précipitation des mesures à la pièce, comme c’est notamment le cas en éducation à la sexualité, où le bilan de l’an 2 des projets-pilotes n’est même pas terminé, comme nous l’apprenait d’ailleurs le Journal de Montréal dans les derniers jours », a-t-elle conclu.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...