Édition du 19 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Les services de santé en Montérégie compromis et le personnel est à bout de souffle (FSSS-CSN)

SOREL, QC, le 15 mars 2018 - La Fédération de la santé et des services sociaux - CSN est en tournée ces jours-ci en Montérégie afin d’entendre les témoignages des travailleuses et travailleurs de la santé quant à leur réalité au travail. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réalité est fort troublante. Les témoignages entendus à Sorel illustrent que les travailleuses et travailleurs sont poussés à bout par une surcharge de travail constante ainsi qu’un travail à la chaîne déshumanisé, dégradant ainsi sérieusement les services de santé rendus à la population.

« Partout au CISSSME, les directions locales prennent des décisions qui compromettent la santé de la population ainsi que celles des travailleuses et travailleurs afin de répondre à des prérogatives financières et à des pénuries de personnel. Cela a d’importantes répercussions sur le terrain », affirme Daniel Laroche, président du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSSME-CSN. Parmi ces décisions, M. Laroche cite entre autres : « des bains remplacés par des bains partiels donnés aux patients en CHSLD, des rendez-vous d’examen en radiologie qui dépassent les délais prévus et qui mettent en danger le patient en raison du manque de personnel de bureau en radiologie, des tâches d’entretien ménager retirées du parcours (ex. : toilettes) en raison du manque de temps, le casse-croute fermé pour manque de personnel. 

« La réforme du Dr Barette a mené le système de santé et de services sociaux au bord du précipice », renchérit Annette Herbeuval, présidente du Conseil central de la Montérégie-CSN. « Ce qu’on observe, ici, en termes de dégradation des services de santé, de surcharge de travail et de pénurie de personnel est également observé dans les autres sous-régions de la Montérégie. Heureusement, les voix continuent de s’élever dans la région contre cette réforme et c’est bien ce que nous continuerons de faire dans les prochains mois ».

« Le gouvernement a beau prétendre que l’austérité est derrière nous, mais le personnel est encore aux prises avec les effets des compressions budgétaires et de la réforme Barrette », ajoute Jeff Begley, président de la FSSS-CSN. « Les conditions de travail ne sont plus suffisamment attrayantes et le personnel n’a plus le sentiment de faire leur devoir correctement en raison de surcharge de travail. Ils sont démobilisés, se rendent malades au travail ou ils quittent le réseau. Il faut stopper cette hémorragie ». « Nous avons une chance présentement de faire un pas dans la bonne direction, car nous sommes en période de négociation des stipulations locales. Un réel dialogue avec le syndicat doit être entrepris afin de trouver des solutions durables à ces problèmes », conclut-il.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...