Édition du 25 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Fonction publique

Les syndicats font collectivement pression sur Trudeau à l'approche du 2e anniversaire de Phénix

OTTAWA, le 16 févr. 2018 - Les 17 syndicats représentant plus de 225 000 fonctionnaires fédéraux ont écrit au premier ministre Trudeau pour qu’il établisse un plan d’action et collabore avec les fonctionnaires fédéraux afin que ces derniers soient payés correctement et à temps.

Les syndicats demandent que le gouvernement s’emploie immédiatement à atténuer les conséquences désastreuses de Phénix, notamment en exemptant les personnes qui ont été trop payées de rembourser le montant brut, qui est plus élevé que la somme reçue. Les syndicats enjoignent aussi au gouvernement de dédommager les nombreuses personnes qui ont subi un grand stress en raison des ratés de Phénix et qui ont consacré beaucoup de temps à essayer de régler leurs problèmes de paye.

« Le gouvernement a complètement ignoré son personnel et les syndicats qui le représentent lorsqu’il a procédé au lancement de Phénix », déplore Robyn Benson, présidente nationale de l’Alliance de la Fonction publique du Canada. « Le premier ministre doit apprendre de cette erreur et passer à l’action dès maintenant pour mettre fin à ce cauchemar. »

« Nos membres ont droit à un système de paye qui fonctionne », affirme Debi Daviau, présidente de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada. « Et il n’y a qu’une solution : le gouvernement doit abandonner Phénix et, de concert avec nos membres, créer un système qui ne flanchera pas. »

« Tout au long de cette saga, les fonctionnaires n’ont jamais flanché. Avec ou sans salaire, ils se présentaient au travail et offraient à la population canadienne des services de calibre mondial », ajoute Greg Phillips, président de l’Association canadienne des employés professionnels. « Ils s’attendent donc à ce que leurs leaders fassent preuve, eux aussi, de la même volonté et s’engagent à régler ce dossier épineux en priorité. »

Le 14 février, Robyn Benson et Debi Daviau ont rencontré le Groupe de travail des ministres chargés d’atteindre la stabilité du système de paye afin de réitérer les préoccupations soulevées dans leur lettre, qui se trouve en annexe.

Pour lire la lettre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Fonction publique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...