Édition du 13 novembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Malgré la volteface de la ministre, les membres de la communauté universitaire réclament la création d'un conseil

Montréal, le 10 mai 2018 – Réunis à l’occasion du deuxième rendez-vous des partenaires en enseignement supérieur, les membres de la communauté universitaire réclament la création d’un Conseil des universités et condamnent la volteface de la ministre David dans ce dossier.

Un fort consensus existe au sujet de la création d’un tel Conseil depuis le Sommet sur l’enseignement supérieur de 2013. Les membres de la communauté universitaire sont persuadés qu’il est absolument nécessaire de se doter d’une instance compétente et transparente, disposant de la légitimité pour orienter les réflexions des décideurs, particulièrement en ce qui a trait au financement des universités. À l’heure où des questions primordiales pour l’avenir du réseau universitaire québécois sont débattues à huis clos – pensons, entre autres, à la révision des règles de financement et à la création d’un campus numérique – le Québec ne peut faire l’économie d’une planification rigoureuse, appuyée sur des données validées et sur l’expertise de tous les groupes constitutifs de la communauté universitaire, adéquatement représentés dans la composition de ce Conseil.

Rappelons qu’au cours des cinq dernières années, deux consultations menées par M. Claude Corbo se sont conclues par la recommandation de créer un Conseil des universités. La ministre s’est elle-même engagée à mettre sur pied cette instance de conseil et de coordination au début de son mandat, promesse qu’elle a d’ailleurs réitérée à plusieurs reprises depuis lors. Contre toute attente, le 24 avril dernier, lors de l’étude des crédits, elle a annoncé qu’elle n’envisageait plus de créer un Conseil des universités.

Les membres de la communauté universitaire appellent donc les partis d’opposition, qui ont soutenu publiquement la mise en place de cette instance le 5 mai dernier, dans le cadre des États généraux de l’enseignement supérieur, à faire pression sur la ministre pour qu’elle respecte enfin ses engagements.

Renseignements : FQPPU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...