Édition du 26 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Me too, moi aussi.

Me too, moi aussi.
Je n’ai rien à te dire.
Ni aujourd’hui, ni quand j’avais dix ans.
Quand j’ai décidé, un matin blême
que tu ne détruirais pas ma vie
Que je vivrais avec les séquelles
la vigilance, les nuits sans sommeil.

Je suis rentrée chez moi
Parce que j’avais un chez moi
et des parents qui m’aimaient
Des parents qui n’étaient pas des monstres.
Tu avais beau dire, je savais que ce n’était pas normal.
Je savais que TU n’étais pas normal.
Je m’endors chaque soir dans des bras humains aimants.
Je ne suis pas devenue comme toi, j’aurais pu, moi aussi.
Mais l’amour, j’avais appris,
un peu bancal, peut-être, mais j’avais appris.
Je n’ai rien à te dire.
Je ne suis pas ta victime.
Je suis ce que j’ai voulu être.
Tu pourris lentement dans ton jus.
Je n’en ai rien à faire, ni joie, ni peine.
Rien.
Je suis.
Hors de ta portée.
et j’admire l’aube fraîche drapée de son voile d’or.

Manon Ann Blanchard

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...