Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Négociations locales au CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal - Entente de principe entre le FIQ-SPSNIM et le CIUSSS-NIM

MONTRÉAL, le 26 sept. 2018 - Une entente de principe est intervenue durant la fin de semaine, à la suite d’une intensification de la négociation locale, entre le FIQ - Syndicat des professionnelles en soins du Nord-de-l’Île-de-Montréal et le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. « Après plus de 24 heures de négociations, une entente de principe a été convenue entre les parties négociantes. Notre équipe syndicale est très satisfaite du résultat qui se traduira par une amélioration significative des conditions de travail de nos membres », déclare la présidente de FIQ-SPSNIM, madame Kathleen Bertrand.

Le Syndicat poursuivra ses travaux dans le respect de son processus démocratique, en présentant le résultat de la négociation à ses différentes instances décisionnelles dans les prochaines semaines. « Nous prendrons le temps nécessaire pour informer les professionnelles en soins dans le cadre d’une tournée sur plusieurs sites du CIUSSS, à des heures accessibles pour elles, quel que soit le quart de travail », ajoute Kathleen Bertrand. L’entente sera également soumise à un vote référendaire durant deux journées, soit les 25 et 26 octobre prochains.

L’exercice devait respecter certaines priorités, comme l’amélioration de la structure des postes afin de diminuer la charge de travail, stabiliser les équipes de soins, réduire le recours au temps supplémentaire et à la main d’œuvre indépendante. Il devait également améliorer le processus de dotation pour faciliter l’accès aux postes et aux congés pour favoriser la conciliation travail-famille des professionnelles en soins. L’entente de principe conclue respecte donc le mandat confié au comité de négociation syndical local par l’assemblée générale des membres.

Cette entente est le résultat d’un an de négociation, un défi que le syndicat a relevé avec enthousiasme, malgré la réorganisation syndicale découlant des fusions des établissements de santé (Loi 10). « Mon équipe et moi sommes heureuses d’avoir travaillé pour maintenir les acquis des professionnelles en soins et d’avoir également fait des gains pour protéger les conditions de travail des membres. Je suis convaincue que cette entente améliorera les conditions de travail de nos membres et je suis très fière de la mobilisation et de la solidarité dont elles ont fait preuve, tout au long de la négociation », insiste Kathleen Bertrand.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...