Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Négociations locales : la FIQ et le CISSS de la Montérégie-Centre annoncent une entente de principe

MONTRÉAL, le 3 oct. 2018 - Le Syndicat des professionnelles en soins (FIQ-SPSMC) et le CISSS de la Montérégie-Centre annoncent avec satisfaction la conclusion d’une entente de principe. Les deux parties sont arrivées à une entente le 28 septembre dernier, après plusieurs mois de négociation.

« Nous sommes très fier-ère-s du résultat qui va permettre d’éliminer le recours au personnel d’agences privées dans la région », a déclaré Denis Grondin, président de la FIQ-SPSMC. « Évidemment, une entente comme celle-ci requiert beaucoup d’énergie et de pourparlers. Notre souhait était d’avoir une entente négociée pour nos membres et nous y sommes arrivé-e-s. Les enjeux mis sur la table étaient très importants et nous ne voulions en aucun cas compromettre les conditions de travail de nos membres », a-t-il ajouté.

L’entente prévoit, entre autres, des mesures visant la réduction des heures supplémentaires obligatoires de façon considérable. « L’entente de principe que nous présenterons à nos membres lors des assemblées est très audacieuse », a précisé M. Grondin. « Les heures supplémentaires obligatoires, c’était devenu un fléau dans le réseau durant ces derniers mois. En travaillant avec l’employeur, nous sommes arrivé-e-s à trouver des solutions qui conviennent aux deux parties et qui vont permettre à nos membres de mieux planifier leur horaire ainsi que toutes leurs autres obligations, que ce soit pour la famille, les études ou tout simplement leur vie privée », a-t-il conclu.

Le CISSS de la Montérégie-Centre est très heureux de cette entente de principe et signale que les négociations se sont déroulées dans un climat harmonieux et respectueux des deux parties tout au long des derniers mois, et ce, à l’image des relations réciproques. Cette entente, au bénéfice des deux parties, permettra la mise en œuvre de conditions de travail qui reflètent les nouvelles réalités du réseau depuis la mise en place du CISSS de la Montérégie-Centre en avril 2015.

Pour Richard Deschamps, président directeur général et Maryse Poupart, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CISSS de la Montérégie-Centre : « Les négociations ont été conduites en gardant à l’esprit les besoins de nos usagers, notamment en termes d’accessibilité et d’amélioration de la qualité des soins et des services, et ce, tout en visant les meilleures conditions de travail pour nos employés afin d’être un employeur capable de les retenir et d’en attirer des nouveaux. »

Les prochaines étapes

Les membres de la FIQ-SPSMC seront mises au courant des détails de l’entente lors des journées d’assemblée générale, prévues les 17 et 18 octobre prochains. Par la suite, elles pourront se prononcer via le vote référendaire qui sera tenu le 19 octobre prochain. Le résultat de celui-ci sera dévoilé éventuellement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...