Édition du 17 octobre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Non massif à la hausse des tarifs de stationnement dans les établissements du réseau de la santé et des services sociaux (APTS)

LONGUEUIL, QC, le 9 juin 2017 - Plus de 10 800 personnes s’opposent à la hausse des tarifs de stationnement dans les établissements de santé et de services sociaux du Québec.

En mai dernier, l’APTS a lançé une pétition sur le site de l’Assemblée nationale afin de réclamer la fin de l’obligation pour les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et les centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) d’autofinancer leurs aires de stationnement, entre autres. Cette pétition, parrainée par Diane Lamarre, porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et d’accessibilité aux soins, a été déposée aujourd’hui en chambre.

« Cette directive émanant du ministre Barrette a eu pour effet direct d’augmenter les tarifs de stationnement dans plusieurs établissements, partout au Québec, déplore la présidente de l’APTS, Carolle Dubé. Pire encore, elle a entraîné l’apparition de frais pour plusieurs aires qui étaient auparavant gratuites, comme celles des centres d’hébergement et de réadaptation. La dernière chose dont le réseau a besoin c’est d’une barrière supplémentaire à l’accessibilité aux services. »

Pour l’APTS, cette nouvelle taxe déguisée s’attaque encore une fois aux plus démunis. « Après plusieurs années de compressions massives dans les services, il est indécent de voir ce gouvernement piger dans les poches des usagers, ajoute Carolle Dubé. Ceux-ci n’ont souvent pas le choix de se rendre en voiture pour aller visiter un proche en CHLSD, par exemple. Tout particulièrement en région éloignée, où les transports en commun sont souvent très peu développés, voire inexistants. »

L’APTS demande au gouvernement d’entendre la voix de la population. « Ces 10 800 personnes envoient un message clair au ministre Barrette : cessez de nuire à l’accès aux services et réinvestissez dans les services directs », de conclure la présidente.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...