Édition du 19 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Nouveau contrat de travail entre Bell Solutions techniques et Unifor

MONTRÉAL, le 14 mars 2018 - Après plus de deux mois de négociation intensive, les membres d’Unifor chez Bell Solutions techniques (BST) ont ratifié une entente de principe conclue entre les parties en février dernier.

« Il s’agit d’une bonne entente qui contribuera à améliorer les conditions de travail tant au niveau des revenus que du normatif. En effet, en plus d’augmentations salariales importantes, nous avons obtenu des mesures qui assurent une meilleure stabilité des horaires de travail et par ricochet une meilleure capacité pour les salariés à concilier leurs obligations familiales », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. 

La santé mentale au travail a été un élément important dans cette négociation. C’est pourquoi le syndicat est satisfait d’avoir réussi à obtenir des avancées en la matière. Notamment, on prévoit d’instaurer une culture, en milieu de travail, qui fait la promotion de l’amélioration de la santé mentale de tous les salariés.

« Malgré cette entente, il faut préciser que nos membres ont exprimé du mécontentement en raison des relations de travail difficiles au cours des années passées. L’employeur doit en prendre acte et travailler avec nous à améliorer le climat de travail », a expliqué M. Gagné.

Historique

Les négociations ont commencé le 6 décembre 2017 et une entente de principe a été conclue le 5 février 2018. Les plus de 2 300 membres de Bell Solutions techniques au Québec sont représentés par les sections locales 77Q, 78, 79, 80, 81, 93, 98 et 176 d’Unifor. Toutes les sections locales ont été représentées au caucus de négociation.

Voici quelques-unes des améliorations de cette nouvelle convention collective :

- 100 pour cent des employés de BST auront maintenant le statut de permanent ;

- Tous les salariés temporaires existants sont convertis à un statut de permanent auxiliaire avec une augmentation de la contribution de l’employeur aux avantages sociaux de 10 % ;

- Augmentation de la contribution de l’employeur aux avantages sociaux pour les salariés permanents à temps plein et les permanents auxiliaires protégés à un ratio de 75 % par l’employeur et 25 % par le salarié ;

- Reclassement de plusieurs salariés permanents auxiliaires existants à permanent à temps plein ;

- Garantie d’un minimum de 60 pour cent de permanents à temps plein dans toutes les localités du Québec (par rapport au pourcentage de temporaires) ;

- Augmentation de la banque de temps de 100 heures pour tous les salariés ;

- Diminution des heures supplémentaires forcées ;

- Offre de départ volontaire ;

- Des augmentations de salaire de 12 % sur quatre ans ;

- Congé payé en cas de violence conjugale ;

- Maintien de l’entente tripartite qui assure que le travail soit fait par nos membres de BST au lieu de sous-traitants.

BST s’occupe de l’installation et de la réparation des équipements et services résidentiels de Bell.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...