Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Pétition pour une consigne à la SAQ - Dépôt de plus de 34 200 signatures à l'Assemblée nationale (CSN)

QUÉBEC, le 13 juin 2018 - Aujourd’hui, des représentantes et des représentants de la campagne Je signe pour la consigne/Verre : la fin du gaspillage étaient présents à l’Assemblée nationale lors du dépôt de la pétition réclamant la mise en application rapide d’un système de consigne sur toutes les bouteilles vendues à la Société des alcools du Québec. Marrainée par Manon Massé de Québec solidaire et déposée par Gabriel Nadeau-Dubois, la pétition a récolté plus de 34 200 signatures en seulement six mois de campagne, soit 15 273 sur le site de l’Assemblée nationale et près de 19 000 sur papier.

« L’appui massif de la population à cette revendication nous indique que collectivement, nous sommes sensibles au gaspillage du verre et que nous sommes prêts à faire cet effort minimal pour remédier à la problématique de l’enfouissement de cette matière pourtant recyclable à l’infini, de déclarer Pierre Patry, trésorier et responsable politique des questions environnementales de la Confédération des syndicats nationaux. Nous espérons que cette pétition se rendra en commission parlementaire afin que nous puissions enfin débattre de cet enjeu qui, jusqu’à tout récemment, a encore été évacué des priorités du gouvernement. Encore une fois, pour nous, la question est simple : il nous faut mettre fin au gaspillage du verre et la consigne à la SAQ demeure LA solution. »

Le 7 juin dernier, le Gouvernement du Québec confirmait des investissements de 16,2 M$ pour l’amélioration de la qualité dans les centres de tri et chez les recycleurs pour le papier et les plastiques seulement, laissant à nouveau la question du verre en suspens. Aucun système de consigne n’existe au Québec sur les bouteilles de vin et de spiritueux et les centres de tri peinent à traiter adéquatement le verre afin qu’on puisse lui donner une seconde vie. Le Québec et le Manitoba sont les seules provinces à ne pas avoir de consigne sur leurs bouteilles de vin et de spiritueux.

« La grande majorité du verre déposé au recyclage se retrouve encore dans les sites d’enfouissement. Au même moment, l’usine d’Owens Illinois acquiert du verre à fort prix dans le reste du Canada et aux États-Unis. Cette situation est totalement absurde, lance Dominic Lemieux, adjoint au directeur québécois des Métallos, dont le syndicat représente les travailleurs de l’usine de fabrication de verre Owens Illinois à Pointe-Saint-Charles. De plus, en utilisant davantage de verre recyclé dans nos recettes de fabrication de nouveau verre, nous pouvons réduire les émissions de GES liées au procédé et au transport du verre. »

Durant les six derniers mois, les actions menées par la CSN, par le SCFP-Québec FTQ et par les Métallos FTQ, ont induit un changement d’attitude récent de la part de la SAQ. Alors que celle-ci ne voulait tout simplement pas mettre en œuvre un tel système dans ses installations, le 25 mai dernier, la SAQ changeait de ton dans les médias à ce sujet et se disait désormais prête à se plier à la décision du gouvernement si celui-ci décidait d’instaurer une consigne sur toutes les bouteilles vendues dans ses magasins. Malgré ce changement de position de la part de la SAQ, le gouvernement et les partis politiques - hormis Québec solidaire -, tardent à prendre position en faveur de cette consigne.

 « Nous savons que la SAQ dispose d’un réseau de distribution efficace et bien implanté dans toutes les régions du Québec. Les camions se rendent remplis de caisses de bouteilles dans plusieurs points de vente et de distribution pour ensuite revenir vides vers les entrepôts. On peut facilement penser à un système de consigne intelligent en tirant profit de l’extraordinaire réseau de distribution de la SAQ, d’expliquer Joel Latour, président du Syndicat des entrepôts de la SAQ-SCFP 3535. En ce sens, nos trois organisations syndicales invitent les parlementaires à agir rapidement puisque la SAQ se dit désormais prête à se plier aux règles qui seraient fixées par le gouvernement. »

À l’approche des élections provinciales, les députés auront bientôt l’occasion de s’engager à mettre en place un système de consigne sur les bouteilles de vin et de spiritueux digne de ce nom, pour enfin mettre un terme au scandale du verre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...