Édition du 19 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Fonction publique

Phénix : L'AFPC présente ses nouvelles demandes au gouvernement fédéral

OTTAWA, le 29 nov. 2017 - Plus de 300 militantes et militants se rassembleront à Ottawa cette semaine pour suivre la Formation nationale en leadership de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC). Certains profiteront de l’occasion pour rencontrer des députés fédéraux et les entretenir des problèmes causés par le système de paye Phénix.

« Les militantes et militants de l’AFPC relateront ce que vivent nos membres pour que les députés soient bien au courant des effets ravageurs de Phénix sur les fonctionnaires », mentionne Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Ils parleront aussi ce que le gouvernement devrait faire pour que les gens soient payés correctement et à temps et soient dédommagés des torts causés. »

L’AFPC exhorte le gouvernement à :

1. intensifier ses efforts de recrutement afin d’augmenter en permanence le personnel affecté à la rémunération dans les centres de paye et les ministères

2. reconnaître qu’il doit dédommager les fonctionnaires ayant subi les ratés de Phénix

3. charger du personnel d’aider les fonctionnaires à faire leurs calculs

4. cesser le recouvrement des avances de salaire d’urgence jusqu’à ce que les employés aient reçu la paye qui leur revient

5. demander le remboursement du montant net trop-payé plutôt que le montant brut.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Fonction publique

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...