Édition du 16 janvier 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Points de mire du 24 octobre 2017

Dans ces points de mire, Presse-toi à gauche présente synthétiquement des éléments d’analyses des articles publiés dans l’édition de la semaine et explicite ses partis-pris sur les points d’actualité et les débats en cours. Points de mire, pour bien marquer où nous voulons en venir !

Une véritable vague de dénonciations du harcèlement et des agressions sexuelles a submergé les grands médias comme les médias sociaux. La vérité s’impose “ces agressions sont l’expression d’un rapport de pouvoir froidement calculé comme l’écrit Iène Kaufer dans son article intitulé Le silence des loups.

Dans Contre le patriarcat, retrouver sa capacité d’indignation Coline Serreau, réalisatrice, scénariste et actrice française, situe les dénonciations dans le cadre de la lutte antipatriarcale. “ Dans ce contexte historique, la libération de la parole des victimes et la dénonciation d’un magnat d’Hollywood ne sont que la pointe de l’iceberg puissant et inéluctable qui avance souterrainement et remet en question le patriarcat. Non, aucun corps n’appartient à personne, oui les signes extérieurs de soumission à un ordre inégalitaire ne sont plus tolérables.

Dans l’introduction de son livre intitulé, La culture d’agression, Richard Poulin pose des questions essentielles : “Pourquoi des hommes agressent-ils sexuellement des femmes, des enfants ou d’autres hommes ? Pourquoi des hommes payent-ils pour des relations sexuelles ? Pourquoi consomment-ils de la pornographie ? Pourquoi battent-ils leur compagne ? Pourquoi tuent-ils leur conjointe et leurs enfants, ou exclusivement leurs enfants ? Pourquoi prennent-ils les armes pour massacrer leurs collègues d’étude, de travail ou des gens à l’église, à la mosquée, à la synagogue, ou encore tirent-ils de façon aléatoire sur des cibles qui leur sont inconnues ? Pourquoi sont-ils des meurtriers en série à caractère sexuel ?. Il s’agit d’une réflexion importante basée sur un minutieux travail d’enquête.

L’adoption de la loi 62 s’inscrit dans une politique de stigmatisation de femmes à des fins politiques. La Fédération des Femmes du Québec est absolument claire à cet égard :“La loi 62 victimise certaines femmes et les rend vulnérables à la violence genrée. Isolement, barrières à l’accès aux services publics et violation des droits civiques, les répercussions sont innombrables pour les femmes visées. Dans son article Corrie Scott insiste sur le même thème : Si on ne dénonce pas cette utilisation d’un discours des droits des femmes pour des fins discriminatoires, on ne fait que reproduire et renforcer l’exclusion des femmes musulmanes. De nombreux autres articles de cette édition se penchent sur ces questions.


Le gouvernement Couillard multiplie les politiques qui vont à l’encontre de la population. Il a botté en touche la Commission sur la discrimination systémique et le racisme, capitulant aux pressions des partis politiques qui se refusaient d’entendre les analyses et doléances des personnes racisées. Quand, il a jugé qu’il ne serait sans doute pas rentable électoralement de s’engager à défendre une politique antiraciste conséquente, il a concocté une commission qui lui permettra de se laver les mains face aux problèmes des discriminations, du racisme et de la xénophobie.

En santé, sa politique est pour le moins désastreuse, dans un article de fond, Guillaume Hébert, chercheur à l’IRIS analyse l’astronomique rémunération des médecins et esquisse des pistes de solutions pour “ mettre un terme aux avantages indus accordés aux médecins.


Hyprocrise trudeauiste. C’est sans contredit, la caractéristique essentielle de ce gouvernement sur tous les terrains. En matière énergétique, la démonstration est déjà faite. Le premier ministre “vert” s’est fait le champion de la construction des pipelines. Notre champion des “droits humains” est également le champion des minières qui détériorent les conditions d’existence des paysans mexicains. Après avoir parlé de lutte à l’iniquité fiscale, Julia Posca montre bien que le gouvernement Trudeau fait marche arrière à vitesse grand V et défend maintenant l’optimisation fiscale qui est “une pratique avérée chez les plus riches et elle crée une injustice notoire entre les contribuables.


Au niveau international, la politique répressive de l’État espagnol vise, comme l’écrit Jaime Pastor, à mettre fin à l’autonomie catalane et au nationalisme catalan comme option politique légale. Face à une telle politique de répression contre le droit à l’autodétermination un travail de solidarité s’impose.

Donald Trump continue sa politique néfaste au niveau de l’environnement. Toutes ces décisions détériorent la situation. Et il refuse de reconnaître les conséquences de ses politiques. Dan La Botz revient sur l’ouragan Maria qui a détruit Porto Rico et Barry Sheppard nous parle des incendies en Californie. Ces deux articles font les liens nécessaires entre les catastrophes climatiques et le réchauffement global.

De nombreux autres articles vous permettront de faire un tour des enjeux actuels dans les différentes régions de la planète : le congrès du Parti communiste chinois, le conflit entre l’Irak et le Kurdistan après le référendum, les élections au Kenya, les politiques néolibérales en Europe...


Vous pourrez lire également nos blogues, des communiqués de divers groupes écologistes, féministes et syndicaux, des articles sur nos choix de livres…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...