Édition du 12 juin 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Position du RVHQ sur le blocage des travaux à la propriété Galt de Junex

Dans leur communication initiale, les manifestants ont expliqué leur geste en indiquant qu’ils refusent de laisser Junex explorer, fracturer, stimuler, injecter ou utiliser toute autre méthode afin d’extraire les ressources. Ce faisant, ils se sont réclamés des revendications de souveraineté de la nation micmac sur le territoire.

· Les manifestants sont anonymes et cagoulés. Ils semblent avoir agi totalement en solo ; chose certaine, ils ne se sont pas concertés au préalable avec nous ni avec la communauté micmac.

 · Le chef héréditaire du Grand Conseil Mi’gmaq, le gouvernement traditionnel à Listuguj (l’une des trois communautés micmacs de la région, avec les communautés Gesgapegiag et Gespeg) a appuyé le blocage.

· La cheffe de la nation Mi’gmaq de Gaspeg Manon Jeannotte s’est quant à elle dissociée du mouvement, sans toutefois donner son appui au projet de Junex car « En vertu des droits ancestraux, aucun projet d’exploitation des ressources ne peut avoir lieu sur notre territoire sans notre consentement libre, préalable et éclairé ». Le Grand chef Simon de Kenesatake et le Chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et Labrador Ghislain Picard de se sont dits déçus que la cheffe Jeannotte n’ait pas été consultée préalablement à l’occupation du territoire “aussi honorables et justifiées que puissent être les intentions”.

· Les groupes citoyens Environnement Vert Plus (EVP) et Tache d’huile ont établi un camp de soutien au groupe d’opposants. EVP invite les citoyennes et les citoyens à rejoindre le camp de soutien, qui se trouve à 20 km à l’ouest de Gaspé sur la route 198. Des militant.e.s seraient en route ou arrivés sur les lieux.

· Aux dernières nouvelles, la Sûreté du Québec (SQ) bloquait à son tour l’accès à la route et les manifestants ne pouvaient plus être réapprovisionnés en vivres. Le camp de soutien demeure accessible.

· Un fort contingent de policiers et des négociateurs seraient arrivés à Gaspé. La situation peut changer n’importe quand, des gens sur le terrain s’attendent à une injonction et à une action policière pour dégager les lieux à n’importe quel moment.

La position du RVHQ

Voici les orientations que nous proposons à nos groupes :

· Le RVHQ appuie sans réserve les revendications des manifestants concernant l’arrêt des travaux à Junex et de tout autre projet d’exploration ou d’exploitation des hydrocarbures au Québec. Nous estimons que cet affrontement est la conséquence directe de l’entêtement du gouvernement Couillard à refuser de prendre acte de l’opposition des Québécoises et des Québécois à l’exploitation des hydrocarbures.

· Le RVHQ ne peut toutefois malheureusement pas appuyer l’action des manifestants, du fait qu’ils sont anonymes et cagoulés. Cela équivaudrait à appuyer un groupe que nous ne connaissons pas, avec les risques que cela comporte. Entre autres, le groupe de manifestants pourrait ne pas partager les principes de non-violence du RVHQ ou avoir été infiltré par des agents provocateurs (personnes envoyées par nos adversaires pour poser des actes répréhensibles et discréditer notre mouvement).

· L’anonymat des manifestants et leur décision de fonctionner en cercle fermé sans chercher à faire des alliances au préalable entrent aussi en contradiction avec la philosophie du RVHQ qui est d’avancer avec le plus grand nombre possible de citoyens préoccupés par les dangers liés au développement du pétrole et du gaz et de mener toutes ses actions à visage découvert.

· Le RVHQ est solidaire des groupes et des citoyens qui ont formé le camp de soutien ou décident de le rejoindre, tout en invitant les militant.e.s à la prudence car le risque de dégradation de la situation est réel.

 · Les pancartes de la campagne #VousNEpasserezPAS sont mises à la disposition de tous les groupes et de tous les citoyens qui veulent se les approprier pour exprimer leur intention d’empêcher le développement pétrolier et gazier au Québec dans le respect des principes de non-violence du RVHQ.

 · Nous estimons que pour agir de manière respectueuse envers les peuples autochtones, le RVHQ, ses comités et leurs membres non autochtones doivent éviter de s’exprimer sur la légitimité ou la non légitimité des porte-paroles des communautés autochtones ou de leurs instances de représentation et de gouvernance.

Les groupes du RVHQ et leurs membres sont invités à prendre ces orientations en considération dans leurs prises de position et leurs actions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...