Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

Projet de politique culturelle : « Le ministre doit retourner à la planche à dessin », dit Manon Massé

MONTRÉAL, le 28 juin 2017 - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, déplore le dépôt à la va-vite du projet inachevé de politique culturelle du Québec.

« On attendait une nouvelle politique culturelle avec impatience depuis des années et on va continuer de l’attendre, car le projet du ministre Fortin ne contient rien de concret et semble avoir été achevé sur un coin de table. La politique du ministre part certainement de bonnes intentions, mais malgré des pages et des pages, les enjeux et défis auxquels fait face l’industrie culturelle ne sont abordés qu’en surface sans mesures réelles pour y remédier. Alors que la politique finale sera déposée cet automne, le projet du ministre ressemble drôlement à une tentative de relations publiques pour calmer la grogne justifiée que le milieu culturel exprime depuis quelques semaines », a indiqué Manon Massé suite à l’analyse du projet de politique culturelle déposé mardi.

La semaine dernière, le ministre de la Culture, Luc Fortin, a octroyé un maigre 4 millions de dollars au Conseil des arts et des lettres (CALQ) qui a besoin de 40 millions de dollars pour poursuivre sa mission et faire vivre la culture québécoise adéquatement. Rien n’indique que sa politique culturelle aura les moyens de ses ambitions, déplore Manon Massé.

« Ça prend vraiment une foi solide pour croire que les fonds seront au rendez-vous cet automne ! Pour que la politique fonctionne, les fonds nécessaires devront être au rendez-vous. La culture ne vit pas grâce à la fameuse main invisible du marché, elle vit à travers ses institutions, qui doivent être bien financées. Le ministre Fortin ne pourra pas améliorer les conditions de vie socioéconomiques des artistes comme le prévoit l’actuel projet de politique avec des fonds de tiroirs. S’il ne sait pas où prendre l’argent, je l’invite à consulter son collègue du ministère des Finances, Carlos Leitão, qui annonçait la semaine dernière des surplus faramineux de 2,25 milliards de dollars ! » a indiqué Mme Massé.

La solidaire salue toute fois la tenue d’un forum national les 5 et 6 septembre prochain pour entendre les différentes associations culturelles : « L’automne dernier, les solidaires déploraient le manque de temps dont disposaient les différentes associations pour déposer un mémoire en vue de la consultation sur le renouvellement de la politique culturelle. Nous espérons que le ministre sera à l’écoute des associations lors du forum de cet automne et qu’il fera les ajustements demandés par les gens les mieux positionnés pour définir les actions à poser ».

Québec solidaire surveillera attentivement le dépôt de la politique culturelle l’automne prochain. Pour satisfaire les solidaires, la politique devra contenir de véritables mesures pour promouvoir l’affirmation du caractère francophone de notre culture et des engagements particuliers à l’égard des autochtones et des communautés LGBTQ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...