Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Proposition de travail sur une modalité commune d’accession à l’indépendance - Québec solidaire invite à ne pas mettre la charrue avant les bœufs

tiré du site de Québec solidaire
La nouvelle porte-parole de Québec solidaire et députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, a réagi au dévoilement de la proposition de travail sur les modalités communes d’accession à l’indépendance des Organisations Unies pour l’Indépendance (OUI Québec) cet après-midi.

« La délégation qui représentait QS aux OUI Québec a mal évalué la situation en signant de bonne foi la proposition de travail. En raison de certains écarts et parce que d’autres débats étaient plus prioritaires, nous reconnaissons qu’il y a eu un certain imbroglio dont nous devons assumer la responsabilité dans ce dossier. Pour nous, il ne fallait pas mélanger la question de pactes électoraux pour 2018 et la question de la mécanique d’accession à l’indépendance. À notre congrès, nous avions le devoir moral de répondre à la population du Québec, qui voulait des réponses rapidement en vue des élections de 2018. De l’aveu même du Parti québécois, qui a relégué à un second mandat la question d’un référendum sur la souveraineté, ces pactes électoraux n’avaient pas l’objectif de faire l’indépendance. On parle de deux choses très distinctes ! C’est pourquoi nous avons remis à un congrès ultérieur tout débat sur la question des modalités d’accession à l’indépendance », commente la députée.

« Comme nous nous étions engagés à le faire l’automne dernier, nous avons présenté à nos membres un rapport sur l’état des travaux du OUI Québec lundi dernier. Les OUI Québec et les autres partis politiques autour de la table étaient au courant depuis bien longtemps que nos priorités étaient de finaliser notre programme, de décider si nous entamions des discussions avec Option nationale en vue d’une fusion, de prendre une décision sur des pactes électoraux en vue du scrutin de 2018 et finalement d’élire nos nouveaux porte-parole. C’est pourquoi nous avions besoin de plus de temps, pour soumettre cette question à nos membres au moment opportun », enchaîne Mme Massé.

Manon Massé souligne néanmoins qu’il y a une avancée importante dans la proposition de travail actuelle. « Les partis politiques autour de la table privilégient maintenant l’assemblée constituante – un des piliers de QS dans son projet de pays – pour l’élaboration d’un projet de constitution pour le Québec. Par contre, elle ne contraint pas un gouvernement souverainiste à tenir l’assemblée constituante dans un premier mandat et ne propose pas de projet de société, par exemple », remarque-t-elle.

« Cela ne met pas fin à notre engagement au sein des OUI Québec. Je suis d’accord avec Claudette Carbonneau, leur présidente, qu’une mise sur la glace des discussions est une bonne chose pour le moment. Nous espérons que dans un avenir rapproché, nous serons en mesure de nous entendre avec les partenaires des OUI Québec et que nous en arriverons à déposer une proposition de travail qui, je le souhaite, sera adoptée par nos membres », indique Mme Massé.

La députée termine en appelant les organisations et partis indépendantistes à s’inspirer de l’expérience de la Catalogne pour faire une véritable campagne de promotion d’un projet de société pour un Québec souverainiste. « Il faudrait cesser de mettre la charrue devant les bœufs. On doit tous et toutes mieux faire, QS y compris, sur ce front. Il faut d’abord convaincre les Québécois.es des bienfaits de l’indépendance, c’est cela la véritable urgence et c’est pour ça que pour nous, la question d’un projet de société est incontournable pour rejoindre les non-convaincus », conclut Manon M

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...