Édition du 16 octobre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Elections et mouvements sociaux

Réponses des partis politique au questionnaire du SFPQ à l’occasion des élections québecoises

Que fera votre parti politique au sujet de… ?

Le SFPQ a questionné les partis politiques candidats aux élections provinciales. Toujours dans l’attente des réponses du PLQ, le Syndicat a tout de même décidé de publier celles de la CAQ, du PQ et de QS.

1.La déclaration de revenus unique
Est-ce que votre parti s’engage à amorcer les démarches avec le gouvernement fédéral dès 2019 en vue d’établir une déclaration de revenus unique administrée par l’Agence du revenu du Québec ?

CAQ
La Coalition Avenir Québec est un parti nationaliste moderne dont l’objectif est d’assurer le développement et la prospérité de la nation québécoise à l’intérieur du Canada, tout en défendant avec fierté sa langue, ses valeurs et sa culture. À ce titre, nous nous sommes déjà engagés à simplifier la production de la déclaration de revenus des particuliers et, ultimement, faire en sortes qu’il n’y ait plus qu’une seule déclaration à remplir pour les deux ordres de gouvernement. Cela implique effectivement d’amorcer des démarches avec le gouvernement fédéral dès que possible afin que la déclaration unique soit dorénavant administrée par l’Agence de revenu du Québec.

PLQ

PQ
Nous nous sommes déjà engagés à mettre en place une déclaration de revenus unique, qui sera administrée par l’Agence du revenu du Québec. Un gouvernement du Parti Québécois fera de cet engagement une priorité dans ses relations avec Ottawa.

QS
Oui, à ce sujet, Québec solidaire a participé au consensus établi à l’Assemblée nationale en présentant, conjointement avec tous les partis politiques, cette motion sans préavis.
« Que l’Assemblée nationale demande au gouvernement du Québec et au gouvernement fédéral la mise en place d’un rapport d’impôt unique, transmis à Revenu Québec, pour tous les contribuables québécois et ce, tout en préservant l’autonomie fiscale du Québec. »
Cette motion a été adoptée à l’unanimité le 16 mai 2018.
À terme, Québec solidaire désire rapatrier l’ensemble des compétences grâce à l’indépendance.

2. Les services publics de proximité en région
Que compte faire votre parti pour assurer et améliorer l’accessibilité aux services publics sur l’ensemble du territoire québécois ?

CAQ
Nous accordons une importance particulière aux régions du Québec, qui sont au cœur du développement économique proposé par la CAQ. Les bureaux d’Investissement Québec en région prendront de l’importance et auront le mandat d’écumer les régions afin que tous les projets de nos entrepreneurs puissent voir le jour.
Nous proposons également, afin d’améliorer les services publics, une révision du mode de financement pour consolider les CÉGEPS en région. Cela contribuera à contrer l’exode des jeunes. De plus, les citoyens de toutes les régions du Québec pourront bénéficier de la bonification de services publics avec la mise en place des prématernelles 4 ans, des Maisons des aînés et de soins de premières lignes plus accessibles en santé.

PLQ

PQ
Certains prétendent que l’avenir du Québec passe par un État maigre, affaibli, soumis à un régime strict. Ils présentent cela comme une fatalité. Nous ne sommes pas de cet avis.
Un gouvernement du Parti Québécois construira un État plus souple, plus performant et en mesure de servir les intérêts de chacun. Nous mettrons en place un cran d’arrêt pour stopper toute mesure de centralisation.
Il est par ailleurs clair pour nous qu’il n’y a aucun moyen de maintenir ou d’améliorer les services en réduisant les impôts. L’État doit avoir les moyens de nos ambitions. Lorsqu’on fait le calcul, investir dans nos outils collectifs, c’est prendre les moyens pour assurer la réussite de tous. Un État efficace, qui offre des soins de santé de qualité, qui ne laisse personne de côté, qui repose sur l’égalité de chacun et qui fait de l’éducation la condition du succès vaut beaucoup plus qu’une baisse d’impôt ou de taxes.
Le Parti Québécois réinvestira dans l’accessibilité aux services, notamment en santé, en éducation et pour les familles, et mettra un cran d’arrêt à toute forme de centralisation des services. Nous ne souhaitons pas revivre l’épisode libéral de l’abolition, puis de la remise en place, des bureaux régionaux de l’immigration.

QS
Dans les régions rurales, Québec solidaire maintiendra les services publics et adoptera une politique pour augmenter la population en dehors des grands centres. Un gouvernement solidaire mettra fin à la privatisation des services. De plus, nous comptons valoriser les services publics et cesser tout recours aux agences de placement et autres consultants ou consultantes externes dans la fonction publique.

3. La lutte contre la violence faite aux femmes
a. Quelles sont les mesures que votre parti compte déployer pour la prévention des agressions sexuelles ?

CAQ

PLQ

PQ
Le Parti Québécois est extrêmement préoccupé par cette question. La campagne #MeToo a été révélatrice d’événements inacceptables et intolérables. Un gouvernement du Parti Québécois poursuivra l’implantation de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles, en fera rapidement le bilan et la bonifiera, si nécessaire.
De plus, nous rehausserons le financement de la mission des organismes d’action communautaire autonome qui travaillent à la prévention des agressions sexuelles.
Nous nous assurerons de la mise en place de cours d’éducation sexuelle en collaboration avec les organismes du milieu, comme les CALACS et le programme Empreinte.
Nous adopterons une loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les écoles primaires et secondaires, ainsi que dans les centres de formation professionnelle.
Enfin, nous mettrons en place un tribunal spécialisé pour les victimes, notamment de violences sexuelles et conjugales, au sein de la Cour du Québec.

QS
Québec solidaire luttera contre les violences faites aux femmes et liées au genre par :
1. a) une campagne de sensibilisation contre la banalisation des agressions sexuelles et la culture du viol notamment dans le système éducatif ;
2. b) un processus judiciaire modifié, non pénalisant pour les victimes d’agression sexuelle ;
3. c) une politique contre le harcèlement sexuel et psychologique ;
4. d) une collaboration étroite avec les groupes communautaires dits « par et pour les personnes premières concernées » ;
5. e) des mesures pour sensibiliser et la population et les hommes en particulier quant à la stigmatisation, au harcèlement et aux risques de violence envers les personnes prostituées/travailleuses et travailleurs du sexe.
Nous allons faire une sortie publique sur cet enjeu prochainement dans la campagne.

b. Quels sont vos engagements afin que les filles et les garçons développent une relation saine et égalitaire, et améliorer leur estime personnelle ?

CAQ
La CAQ est en faveur du cours d’éducation à la sexualité obligatoire pour les élèves du primaire et du secondaire. Nous avons également proposé un Protecteur de l’élève national et indépendant ainsi que 8 mesures pour en finir avec la prostitution juvénile au Québec. Parmi les mesures, on retrouve notamment une ligne téléphonique d’urgence, une formation pour les acteurs de l‘industrie hôtelière et le financement des initiatives communautaires qui fonctionnent. Nous devons clairement en faire plus pour s’assurer que les jeunes filles et garçons développent des relations plus égalitaires.

PLQ

PQ
Nous nous assurerons de la mise en place du cours d’éducation sexuelle en collaboration avec les organismes du milieu, comme les CALACS et le programme Empreinte. Il s’agit selon nous d’un cours essentiel pour permettre aux jeunes d’améliorer la perception de leur image corporelle, de développer des relations amoureuses et affectives dans le respect de l’autre et de soi-même, et de développer leur esprit critique, leur jugement et leur sens des responsabilités.

QS
Québec solidaire établira, du préscolaire au collégial, un contenu éducatif sur les rapports égalitaires, sans discrimination. Ce contenu inclura :

a) un programme d’éducation à la sexualité ; fait de concert avec des spécialistes (par exemple, des sexologues) ;

b) une formation, pour tout le personnel scolaire, sur l’égalité femmes-hommes, les divers rapports sociaux, la construction de l’identité et les pratiques éducatives anti-oppressives ;

c) un programme d’histoire du Québec actualisé qui intégrera celle des Autochtones et des nombreux groupes ethnoculturels de notre société.

4. La surcharge de travail du personnel de la fonction publique
Comment prévoyez-vous améliorer la situation et rendre attractive et valorisante l’occupation d’un poste au sein de l’administration publique et parapublique du Québec ?

CAQ
La CAQ a proposé une série de mesures dans son rapport Un pacte de responsabilité – Plan pour un État moderne et efficace en 2015 pour moderniser l’État québécois. En rendant notre État plus efficace et performant, nous rehausserons considérablement son potentiel attractif afin d’aller chercher les meilleurs talents disponibles. Il faut travailler à valoriser les emplois disponibles dans l’administration publique et parapublique. La CAQ a notamment déposé un ambitieux plan de valorisation de la profession enseignante, afin d’en maximiser l’attraction et la rétention.

PLQ

PQ
Nous reconnaissons la qualité du travail des femmes et des hommes qui composent la fonction publique. Contrairement à la CAQ, nous croyons à un État fort et efficace. Notre priorité est d’améliorer les services à la population en y réinvestissant. Notre objectif est de rendre la fonction publique meilleure encore. Pas par la confrontation, mais par le partenariat. Nous savons que les employés de l’État sont essentiels pour l’atteinte de cet objectif. Cela passe par une valorisation de leur rôle, de leur travail, de leurs tâches et de leur statut. Il faut retrouver la fierté de travailler pour le service public. La dévalorisation de la fonction publique, que l’on constate depuis trop longtemps, doit cesser.

QS
Un gouvernement solidaire diminuera la pression sur les employés.es de la fonction publique. Cette pression provient largement des coupures drastiques du gouvernement Couillard. Par exemple en santé, nous constatons, entre autres, l’épuisement des infirmières. Dans le réseau de l’éducation, il y a le phénomène de décrochage des professeurs, qui souvent, quittent sans avoir travaillé cinq ans dans la profession. Encore une fois les coupures n’aident en rien à leur travail. Québec solidaire diminuera le ratio professeur-élève et offrira de meilleures conditions de travail.
Finalement, un gouvernement solidaire améliorera les conditions de travail de la fonction publique. Ainsi, nous comptons assurer la rétention des employés.es et maintenir une expertise souvent mise à mal par les nombreuses mesures néolibérales qui frappent la fonction publique depuis le tournant des années 1980.

5. La loi-cadre sur la conciliation famille-travail
Vous engagez-vous à appuyer un projet de loi-cadre sur la conciliation famille-travail ?

CAQ
La CAQ est un parti politique près des préoccupations des familles du Québec. Nous sommes très sensibles à la question de la conciliation famille-travail. La CAQ s’est toujours positionnée pour l’amélioration des conditions des proches aidants. En effet, nous reconnaissons la contribution colossale des aidants naturels dans notre société et nous souhaitons faire une différence dans la vie de ces travailleuses et travailleurs qui, dans bien cas, sont à bout de souffle.
Un gouvernement de la CAQ sera prêt à analyser tous les projets visant à améliorer la qualité de vie des familles du Québec et à favoriser la conciliation entre les études, la famille et le travail. Nous accueillons positivement un projet sur la conciliation famille-travail.

PLQ

PQ
Au Parti Québécois, nous croyons que l’État québécois doit répondre aux attentes légitimes des familles, qui souhaitent se retrouver et profiter davantage des moments qui comptent. Il doit également soutenir les jeunes familles, en encourageant le télétravail et en améliorant l’accessibilité aux services de garde éducatifs.
En tant que gouvernement, le Parti Québécois donnera la priorité au développement de nouvelles places en centre de la petite enfance, réduira les tarifs des services de garde éducatifs, offrira l’équité de traitement aux parents adoptifs (notamment en bonifiant leur congé), allongera le congé parental du père, et rendra possible le fait de différer 20 jours ouvrables du RQAP pour utilisation flexible jusqu’à l’entrée de l’enfant en maternelle. Enfin, nous investirons dans les mesures favorisant le télétravail.
Nous nous engageons par ailleurs à investir massivement dans l’amélioration réelle des transports, dans la lutte contre la congestion.
Nous croyons que l’ensemble de nos mesures permettra une meilleure conciliation travail-famille mais, si nous constatons qu’une loi-cadre est nécessaire malgré leur application, nous agirons en ce sens.

QS
Dans le but d’intégrer les principes directeurs dont devraient s’inspirer l’ensemble des politiques, programmes et décisions des différents paliers de gouvernement (national, régional et local) qui touchent la famille, un gouvernement solidaire élaborera une loi-cadre sur la famille. La conciliation famille, travail, études, implication sociale sera l’un des aspects couverts par cette loi.
Notamment, Québec solidaire révisera l’ensemble des règlements et des règles de financement des services éducatifs à la petite enfance afin de permettre plus de souplesse pour tenir compte des réalités diverses et soutenir l’innovation dans les communautés, favoriser la conciliation famille, travail, études et implication sociale, notamment en proposant des horaires et calendriers flexibles.

6. Les impacts de la prochaine révolution technologique
Que compte faire votre parti pour préparer la société aux bouleversements occasionnés, notamment sur les possibles pertes d’emploi, et éviter que la fonction publique ne soit encore à la remorque de la réalité ?

CAQ
La CAQ a proposé une série de mesures dans son rapport Un pacte de responsabilité – Plan pour un État moderne et efficace en 2015 pour moderniser l’État québécois. Le Québec peut compter sur une fonction publique professionnelle et compétente, dont l’apport a fortement contribué à faire du Québec la société moderne qu’elle est devenue. Cependant, par manque de vision et de leadership politique, le gouvernement n’a pas modernisé notre gestion de l’appareil public. La CAQ propose de revoir certains fonctionnements pour optimiser les services à la population.

PLQ

PQ
Un État fort est un État qui se modernise constamment pour suivre les révolutions technologiques. Le gouvernement libéral a stagné en gardant les vieilles méthodes. La façon de faire les appels d’offres ne tient pas compte de la progression rapide des technologies. Un gouvernement du Parti québécois misera sur les PME innovantes, inclura les employés de l’État plutôt que d’imposer aveuglément ses réformes, et fera de la modernisation numérique une priorité pour améliorer l’efficacité de la prestation des services à la population.

QS
Un gouvernement solidaire réinvestira dans les services publics. De plus, Québec solidaire présente un plan de transition économique et écologique d’envergure à l’intérieur duquel les travailleuses et travailleurs de la fonction publique auront un rôle important à jouer. Nous vous invitons à être à l’affût de nos prochaines annonces électorales sur cet important enjeu pour l’avenir du Québec.

7. Gestion collective des infrastructures de télécommunication numérique
À l’instar de ce qui a été fait pour la distribution de l’eau potable et de l’électricité, ne serait-il pas temps de considérer l’Internet comme un service public et de le gérer collectivement comme tel ?

CAQ
Il est indispensable que l’ensemble du territoire habité du Québec bénéficie d’un accès à Internet haute vitesse et d’une couverture cellulaire de qualité. Malheureusement, c’est principalement en dehors des grands centres urbains que l’accès à ces services est problématique. La CAQ mettra en place un ambitieux plan afin d’améliorer l’accès à internet haute vitesse et à la téléphonie cellulaire dans toutes les régions du Québec.

PLQ

PQ
L’amélioration de l’accès à Internet et au réseau cellulaire est une des priorités du plan du Parti Québécois pour les régions. Nous allons déployer tous les efforts pour connecter les communautés et les citoyens qui n’ont actuellement pas accès à des services de haute qualité.

QS
Un gouvernement solidaire va créer RÉSEAU QUÉBEC pour concurrencer le cartel des télécoms et garantir un accès à internet plus rapide et 30% moins cher aux Québécoises et aux Québécois partout sur le territoire.

RÉSEAU QUÉBEC aura pour mandat d’installer un réseau public de fibre optique partout sur le territoire, en commençant par les régions mal desservies. Ce joueur public entrera en partenariat avec des fournisseurs d’accès à internet (FAI) comme des initiatives municipales, des coopératives ou des PME qui ne seront plus dépendantes des infrastructures privées et pourront ainsi offrir un meilleur service. Ces FAI seront tenus d’offrir des tarifs avantageux qui représenteront une baisse de 30% par rapport à la moyenne actuelle. RÉSEAU QUÉBEC sera également responsable du déploiement de la technologie sans fil 5G.

Gabriel Arruda

Service de la recherche et de la défense des services publics - SFPQ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Elections et mouvements sociaux

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...