Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Les brèves électorales

Québec solidaire propose une plate-forme numérique jeunesse

Le 7 septembre 2018 - Un gouvernement solidaire mettra en place une Politique culturelle jeunesse pour soutenir concrètement le développement d’une offre culturelle de qualité pour les jeunes du Québec. C’est ce qu’a annoncé le porte-parole du parti, Gabriel Nadeau-Dubois, en compagnie de la candidate solidaire dans Taschereau, Catherine Dorion.

« Pour faire la promotion de la culture numérique et artistique auprès des jeunes et créer de l’emploi à l’extérieur de Montréal, Québec solidaire investira 47 millions $, dont 37 millions $ d’argent neuf, dans une nouvelle Politique culturelle jeunesse. Il est temps de s’assurer que tous les jeunes aient accès à l’art et aux milliers d’événements culturels qui ont lieu chaque année au Québec, qu’ils grandissent à Rouyn-Noranda, à Québec ou à Montréal-Nord », a soulevé M. Nadeau-Dubois.

La Politique culturelle jeunesse mettra de l’avant trois mesures phares dont celle de donner le mandat à Télé-Québec de développer une plateforme numérique avec du contenu de qualité et destiné spécifiquement aux jeunes. Grâce à un investissement de 15 millions $, Télé-Québec aura notamment la mission de développer du contenu et des émissions produits et réalisés en grande partie à Québec.

« Avec cette nouvelle plateforme numérique jeunesse, les parents pourront offrir à leurs enfants une alternative de qualité à Youtube et Netflix ; une alternative en français et qui va mettre de l’avant notre culture à nous, une culture unique au monde. Cela représente des centaines d’emplois dans tous les domaines de la création artistique, des comédiens, des scénaristes, des musiciens, des réalisateurs, des techniciens de son, etc. », a pour sa part indiqué Catherine Dorion, elle-même artiste multidisciplinaire et auteure jeunesse.

Quatre sorties culturelles par année à l’école

Pour Québec solidaire, l’accès aux pratiques créatives et aux biens culturels est une des missions de service public et doit être garanti à tous et à toutes. C’est pourquoi un gouvernement solidaire paiera quatre sorties culturelles par année à chaque élève du primaire et du secondaire.

« Depuis la directive du ministère de l’Éducation interdisant de charger des frais aux parents pour des sorties scolaires, c’est l’hécatombe. À l’heure actuelle, seulement 18 000 billets pour des sorties culturelles ont été réservés pour les élèves. C’est près de quatre fois moins que l’an passé à la même date. C’est une catastrophe pour le milieu culturel et pour les jeunes de partout au Québec. Québec solidaire va renverser la tendance », a ajouté M. Nadeau-Dubois.

Finalement, conscient du manque criant de moyens financiers dans le milieu culturel, Québec solidaire s’engage à investir 6 millions $ dans le CALQ afin de développer une offre artistique pour le jeune public. D’autres annonces d’investissement dans le CALQ sont à prévoir lors de la campagne.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Les brèves électorales

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...