Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Conciliation famille-travail

Réaction à l'annonce de la politique favorisant la conciliation famille-travail-études du gouvernement

L’Association des parents-étudiants de l’Université Laval (APÉtUL) est optimiste face à l’annonce de la politique favorisant la conciliation famille-travail-études du gouvernement.

Québec, le 27 juin 2018 - Le ministre de la Famille, Luc Fortin, a présenté ce mercredi la politique du gouvernement visant à établir deux nouveaux programmes favorisant la conciliation famille-travail-études (CFTE) de même que l’instauration d’un projet-pilote afin d’améliorer l’offre d’activités de garde pour les travailleurs et les parents-étudiants ayant des horaires atypiques.

L’Association des parents-étudiants de l’Université Laval accueille favorablement l’initiative du gouvernement du Québec, en particulier le Programme de soutien financier en matière de CFTE destiné à certains milieux d’enseignement pour les parents-étudiants. L’APÉtUL rappelle que la mise en place de politiques familiales aux études dans tous les établissements d’enseignement est la première recommandation de l’association adressée au gouvernement et aux établissements d’enseignement dans son récent Mémoire sur les parents-étudiants : Ensemble pour la conciliation famille-études-travail (2017).

L’APÉtUL estime que l’annonce du gouvernement est un pas dans la bonne direction et espère que les associations et comités de parents-étudiants seront mis à contribution et soutenus par le nouveau programme. L’association souhaite également que l’ensemble de ses recommandations soient prises en compte par les établissements d’enseignement et le gouvernement afin de contrer les discriminations actuelles dont sont victimes les parents-étudiants, en particulier les mères-étudiantes, les parents-étudiants monoparentaux et les parents-étudiants internationaux. À l’heure actuelle, les enfants de certains parents-étudiants n’ont pas accès à des soins de santé de base, car ils ne sont pas couverts par la RAMQ ; d’autres enfants sont privés de la pension alimentaire versée par leur parent puisque l’Aide financière aux études du gouvernement détourne cet argent ; d’autres encore sont privés de leur parent alors qu’ils sont hospitalisés parce que ce dernier n’est pas autorisé à manquer une évaluation pour des raisons familiales ; plusieurs parents-étudiants n’ont aucune rémunération durant leur congé parental et la plupart échappe aux programmes sociaux de la politique familiale québécoise. « Ces problèmes requièrent une action immédiate et le gouvernement du Québec a tous les pouvoirs pour agir en la matière », explique Marie-Pier Landry, présidente de l’APÉtUL.

Pour ce faire, l’association, comme les membres de la Coalition pour la conciliation famille-travail-études (CCFTÉ), appelle à une loi-cadre qui viendrait baliser des mesures minimales obligatoires pour les milieux d’études et de travail en matière de conciliation famille-études-travail et ainsi rétablir l’équité pour plusieurs parents.

L’APÉtUL est un organisme visant à défendre les droits des parents-étudiants de l’Université Laval et à créer un réseau de solidarité et d’entraide entre parents-étudiants en offrant des activités, du soutien et des informations.

Association de parents-étudiants de l’’Université Laval (APÉtUL)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Conciliation famille-travail

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...