Édition du 13 février 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Rencontre avec le ministre Gaétan Barrette - « On est à la croisée des chemins. La grogne ne cessera pas si des changements majeurs ne sont pas apportés. » - Nancy Bédard

QUÉBEC, le 6 févr. 2018 - À l’issue d’une rencontre avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ, Nancy Bédard, a qualifié les échanges de francs et directs. « La colère et la frustration des professionnelles en soins ont atteint un point de non-retour. Elles ont décidé de ne plus se taire et de dénoncer les situations inacceptables qui compromettent la qualité des soins aux patient‑e‑s. Nous avons expliqué au ministre que la grogne ne cessera pas si des changements majeurs ne sont pas apportés », a déclaré Nancy Bédard.

Heures supplémentaires obligatoires

Nous avons demandé au ministre d’intervenir vigoureusement auprès des établissements pour qu’ils cessent de recourir aux heures supplémentaires obligatoires. « Plusieurs établissements font des heures supplémentaires un mode de gestion et l’intègre à la planification du travail, cela doit cesser », a poursuivi Mme Bédard.

Ratios

Le ministre l’a rappelé plusieurs fois depuis quelques jours, lors de la dernière négociation, la FIQ a conclu une entente historique sur les ratios et le rehaussement de postes à temps complet. Or, deux ans après l’entente, aucune avancée n’est constatée. La FIQ a demandé au ministre de la Santé d’accélérer le pas sur l’enjeu des ratios et de faire une proposition concrète touchant toutes les régions. Nous voulons que des projets significatifs soient proposés au comité paritaire. Après deux ans, il est temps que le gouvernement mette quelque chose sur la table.

Postes à temps complet

Sur le rehaussement des postes à temps complet, nous demandons aux employeurs depuis plusieurs mois les informations nécessaires pour pouvoir faire les travaux. Des établissements nous ont bel et bien fourni quelques données, mais elles sont soit incomplètes, soit truffées d’erreurs. « Le ministre a des devoirs à faire. Il doit faire avancer rapidement le dossier des ratios. Il doit aussi convaincre l’ensemble des dirigeants des établissements de santé de travailler sérieusement à l’augmentation des postes à temps plein et à la stabilité des équipes de soins. Nous sommes disposées à collaborer, mais nous ne saurions nous contenter de mesures temporaires et de bonnes intentions. »

Par ailleurs, la présidente de la FIQ a indiqué qu’elle souhaitait rencontrer les partis politiques, « afin de les informer de la façon dont on organise la dispensation des soins au Québec », a conclu Nancy Bédard.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...