Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Rentrée parlementaire - « Québec solidaire a choisi son camp : les travailleuses et travailleurs » - Gabriel Nadeau-Dubois

QUÉBEC, le 18 sept. 2017 - À la suite du caucus de la rentrée parlementaire de Québec solidaire, les porte-paroles Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé ont affirmé que la priorité de la formation politique sera de défendre les travailleuses et travailleurs non syndiqués dans le cadre de la réforme des normes du travail annoncée par le gouvernement Couillard.

« Nous allons proposer, tout au long de l’automne, des solutions très concrètes pour améliorer les conditions de travail et les conditions de vie de 60 % des Québécois et Québécoises qui ne sont pas syndiqués. Si les travailleurs, travailleuses syndiqués ont les syndicats pour les défendre, si les dirigeants ont le patronat pour les défendre, les non-syndiqués auront Québec solidaire pour les défendre », a affirmé Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques.

Durant la session parlementaire, Québec solidaire proposera un plan pour les travailleuses et travailleurs :

- La hausse du salaire minimum à 15$ de l’heure

- Quatre semaines de vacances après un an continu de service

- Des congés sociaux pour lutter contre l’épuisement professionnel

- Mettre fin aux disparités de traitement envers les jeunes

- La fin des heures supplémentaires forcées

- Remettre au minimum cinq jours à l’avance l’horaire de travail

Pour Gabriel Nadeau-Dubois, Philippe Couillard, avec ses politiques économiques, est loin d’avoir amélioré les conditions de vie de la majorité. « L’économie va bien ? C’est de la foutaise. Elle va bien pour les dirigeants de Bombardier, les dirigeants de Couche-Tard, pour les cadres de l’ARTM et pour Pierre-Marc Johnson qui a vu sa rémunération doubler. Pour eux, l’économie va bien depuis 15 ans. Pour les gens qui travaillent au salaire minimum, pour les travailleurs qui s’alimentent dans les banques alimentaires et pour ceux et celles qui s’endettent pour payer l’épicerie, l’économie ne va pas si bien », affirme-t-il

Québec solidaire a tenu à souligner que le bilan des libéraux en matière d’emploi n’a rien d’exceptionnel. La création d’emploi cette année est dans la moyenne des 25 dernières années. « En matière d’économie, Philippe Couillard a choisi son camp. Cela tombe bien, nous aussi : les travailleurs et travailleuses », conclut Gabriel Nadeau-Dubois. 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...