Édition du 18 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Économie

Réunion productive entre Bombardier et les syndicats canadiens et irlandais, selon Unifor

MONTRÉAL, le 13 déc. 2017 - Les syndicats représentant les travailleurs de Bombardier au Canada et en Irlande du Nord ont eu, ce matin, ce qu’on peut décrire comme une « réunion positive » avec Alain Bellemare, président et chef de la direction de Bombardier, afin de discuter du problème commercial récurrent entourant Boeing et ses appareils C Series.

« Notre réunion portait sur la stabilité des emplois des travailleurs du Canada et de l’Irlande du Nord et nous avons été rassurés de constater que Bombardier sera en position de force, quelle que soit la décision que prendra le département du Commerce des États-Unis la semaine prochaine en matière de tarif, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. Nous avons toujours comme objectif de protéger les emplois bien rémunérés du secteur de l’aérospatiale au sein de Bombardier, maintenant et dans l’avenir. Unifor et Unite the union ont joint leurs forces pour s’assurer que cet objectif continue d’être la réalité. »

La réunion a eu lieu avant la décision du 19 décembre que doit prendre le département du Commerce des États-Unis, à savoir si le tarif injuste de 300 % touchant les appareils C Series de Bombardier entrera en vigueur. La réunion a eu lieu au siège social canadien de Bombardier en présence de Jerry Dias, président d’Unifor, de Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor, et de Steve Turner, secrétaire général adjoint d’Unite the union.

Les dirigeants et les représentants du secteur de l’aérospatiale d’Unifor étaient à Montréal plus tôt cette semaine pour élaborer une stratégie commune avec la délégation des travailleurs de Bombardier de l’Irlande du Nord menée par Steve Turner, secrétaire général adjoint, Unite.

« Ensemble, Unite et Unifor mettront tout en œuvre en vue de protéger les emplois de Bombardier et de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, a indiqué M. Turner. Il est essentiel de mettre fin à la menace que représentent ces tarifs onéreux. »

Bombardier, qui est l’un des principaux employeurs du Canada, emploie plus de 24 000 travailleurs au Canada et crée environ 40 000 emplois indirects chez ses fournisseurs. Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada et représente plus de 315 000 travailleurs, dans tous les secteurs principaux de l’économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d’un avenir meilleur.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Économie

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...