Édition du 16 janvier 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Asie/Proche-Orient

Solidarité avec les universitaires injustement accusé-e-s en Turquie

Contre la répression des universitaires qui ont signé une pétition pour la paix !
En Turquie, ce mardi 5 décembre 2017, le procès de 150 universitaires accusé-e-s de « propagande terroriste » a commencé et durera plusieurs mois. Ce que l’État turc leur reproche ?

tiré de : [questionsdeclasses] Le calendrier de l’avent de Véronique Decker, notre petite cadeau...

Avoir signé une pétition dénonçant le massacre de civils par les forces de sécurité turques dans les villes du Kurdistan nord et demandant la reprise des discussions pour la paix entre le gouvernement et les Kurdes.Ce qu’ils encourent ? Jusqu’à 7 ans et demi de prison.

La fédération sud éducation réitère sa solidarité avec tou-te-s les enseignant-e-s, syndicalistes, journalistes, militant-e-s ou simples citoyen-ne-s en lutte pour leurs droits dans une Turquie où la dérive dictatoriale de l’État n’est plus à démontrer. Nous appelons également le gouvernement français à prendre ses responsabilités et à dénoncer tout partenariat avec la Turquie, ainsi qu’à prendre des sanctions contre l’État turc et ses représentant-e-s tant que ceux-ci continueront à bafouer impunément les droits humains.

Une première victoire pour Nuriye Gülmen et Semih Özakça
La fédération Sud éducation adresse toutes ses félicitations et son soutien à Nuriye Gülmen et à Semih Özakça. Les deux enseignant-e-s, licencié-e-s lors des purges après le coup d’État en Turquie, ont fait 270 jours de grève de la faim, après avoir épuisé tous les recours légaux pour récupérer leur travail. Après avoir manifesté pacifiquement plusieurs semaines, ils ont été incarcéré-e-s au motif de faire partie d’une organisation terroriste. Après 6 mois de détention dans des conditions éprouvantes, le tribunal a finalement rendu son verdict. Semih Özakça est acquitté. Nuriye Gülmen est condamnée à 6 ans et 3 mois de prison mais libérée sous contrôle judiciaire en attendant le verdict de la Cour d’Appel.

Les deux enseignant-e-s considèrent que c’est une première victoire, même si leur revendication de réintégration dans la fonction publique n’a pas été satisfaite et nécessitera de poursuivre leur combat.

La fédération Sud éducation soutient les initiatives suivantes :

- Partager l’appel à solidarité : des informations sont disponibles sur le site de l’association Solidarité UP ! (Solidarité avec les Universitaires pour la Paix et Défense des Droits Humains en Turquie) : http://solidarite-up.org/

- Signer la pétition pour soutenir le boycott des universités complices de la répression en Turquie : https://academicboycottofturkey.wordpress.com/petition/

- Informer les organisations professionnelles ou le conseil d’administration de votre université pour qu’elles agissent contre les institutions complices telle le Scientific and Technological Research Council of Turkey (TUBITAK : www.tubitak.gov.tr/en).

- Soutenir financièrement les enseignant-e-s-chercheur-euse-s démis-e-s de leurs fonctions en faisant un don au syndicat qui les soutient, ici https://www.youcaring.com/

- Participer aux actions de solidarité organisées en Europe. Retrouvez l’agenda des manifestations de soutien publié par l’association Solidarité UP !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Asie/Proche-Orient

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...