Édition du 27 juin 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

États régionaux syndicaux sur le syndicalisme

Sortir des sentiers battus

tiré du journal Unité, Conseil central du Montréal métropolitain–CSN, Mars 2017, volume 31, numéro 2

Débats enrichissants, analyses profondes et remises en question, la 4e rencontre des états généraux régionaux organisés par le Comité intersyndical du Montréal métropolitain (CIMM) [1] a généré un niveau élevé de réflexion.

Tenu le 4 février dernier, cet exercice intersyndical collectif réunissant environ 130 personnes, avait pour objectif d’établir un état des lieux du syndicalisme d’aujourd’hui, à partir de thématiques précises, soit notre rapport de force, les alliances avec les non-syndiqué-es et les groupes qui luttent pour des causes communes, la démocratie et les pratiques syndicales, la relève syndicale et le système capitaliste.

Ces travaux ont permis de dresser des constats, en ateliers et en plénière, notamment quant aux faiblesses de nos pratiques syndicales. Plusieurs ont insisté sur le difficile exercice de la démocratie au sein des organisations syndicales, et ce, quelles qu’elles soient. D’autres ont critiqué certaines formes de syndicalisme, incompatibles avec le syndicalisme de combat. Le sens à donner à notre engagement doit être clair : « Il ne faut pas hésiter à lever le poing et à affirmer qu’il nous faut un syndicalisme de combat », a lancé Christian Nadeau, professeur au département de philosophie à l’Université de Montréal, invité comme animateur de la plénière. « La mission fondamentale des syndicats, c’est de mener la lutte contre toutes les vulnérabilités. C’est un combat pour l’égalité ! », a-t-il martelé.

Cette démarche sort des sentiers battus. Elle répond à un besoin exprimé par les membres des organisations syndicales participantes. Un document constituant un état des lieux sur le syndicalisme sera produit, entre autres, à partir de la synthèse des discussions de cette journée. La prochaine étape des travaux vise à identifier des perspectives d’actions.


[1Actif depuis 45 ans, le CIMM regroupe la majorité des organisations syndicales présentes dans la région de Montréal et de Laval.

Comité intersyndical du Montréal Métropolitain (CIMM)

Le Comité intersyndical du Montréal métropolitain, qui représente plus de 400 000 travailleuses et travailleurs, est composé d’organisations syndicales de la grande région de Montréal : L’Alliance des professeures et professeurs de Montréal (FAE), la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), le Conseil central du Montréal métropolitain-CSN, le Conseil régional FTQ Montréal métropolitain, le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), le Syndicat de l’enseignement de Champlain (CSQ), le Syndicat de l’enseignement de la région de Laval (FAE), le Syndicat de l’Enseignement de l’Ouest de Montréal (FAE), le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) et le Syndicat des professionnelles et professionnels du milieu de l’éducation de Montréal (CSQ).

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...