Édition du 13 février 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Syndicat des professionnelles en soins de Montérégie-Ouest - Qu'attend le ministre Barrette pour désengorger l'urgence du Suroît ? (FIQ)

VALLEYFIELD, QC, le 2 févr. 2018 - Avec un taux d’occupation à 291 % ce midi au Suroît, il est clair que les risques de manquer de professionnelles en soins sont très élevés. « Il y a pourtant des solutions », a expliqué Francine Savoie, présidente du Syndicat des professionnelles en soins de Montérégie-Ouest (FIQ - SPS de Montérégie-Ouest). « On peut, par exemple, ouvrir des cliniques additionnelles, transférer les ambulances ailleurs ou déplacer des patient-e-s hospitalisé-e-s vers d’autres centres pour désengorger les urgences et diminuer le taux d’occupation ».

« Nos membres au Suroît ne pourront pas survivre une autre fin de semaine à faire des heures supplémentaires régulières ou obligatoires », a déploré madame Savoie. « Depuis le début janvier, c’est la même situation toutes les semaines et les quelques mesures mises en place n’arrivent pas à la pallier. Le ministre doit intervenir, et ce, très vite », a-t-elle renchéri.

Lors d’une de ses interventions, le premier ministre Couillard a affirmé cette semaine avoir le budget nécessaire pour mettre en place des solutions dans le milieu de la santé. Qu’attend-on pour agir ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...