Édition du 18 septembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres

Une culture d'agression - Masculinités,

M Éditeur est heureux de vous annoncer la parution du livre du
sociologue Richard Poulin, Une culture d’agression - Masculinités,
industries du sexe, meurtres en série et de masse.

En 2015, Marcel Aubut se voit obligé de démissionner de son poste de
président du Comité olympique canadien à la suite d’allégations de
harcèlement sexuel portées par des employées dudit comité. En 2114,
neuf femmes ont accusé Jian Ghomeshi, un animateur vedette de
CBC/Radio-Canada, de violence et d’agression sexuelle. Il a finalement
été acquitté. En 1997, le tueur en série Robert Pickton est arrêté
pour tentative de meurtre, puis rapidement relâché, car sa victime
n’était qu’une jeune femme prostituée toxicomane, donc une personne
non crédible aux yeux des forces de l’ordre et de la justice. Par la
suite, des dizaines de femmes ont payé de leur vie cette indifférence.
En 2014, deux députés du Parti libéral du Canada, Massimo Pacetti et
Scott Andrews, sont suspendus à cause d’allégations de harcèlement
sexuel. En 2016, c’est au tour de Gerry Sklavounos, député du Parti
libéral du Québec, d’être la cible d’allégations d’agression
sexuelle. Bertrand Charest, l’ancien entraîneur de l’équipe féminine
nationale junior de ski alpin, a été accusé d’avoir agressé
sexuellement 12 athlètes d’âge mineur ; sa fédération spor­tive
aurait détourné les yeux et peut-être même étouffé l’affaire. Il a
été reconnu coupable de 37 des 57 chefs d’accusation.

Les exemples pourraient être multipliés. Des hommes en situation de
pouvoir abusent de leur pouvoir. Ces hommes ont l’habitude de se faire
obéir et de profiter d’autrui. Ils ne sont pas les seuls à le faire,
tant s’en faut, mais leur impunité est grande, même si le mouvement
des femmes a commencé à la fissurer. Au Québec, une femme sur trois a
été victime d’au moins une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans.
En conséquence, le nombre d’agres­seurs sexuels est trop important
pour que leurs gestes soient considérés comme des cas isolés. Cela
relève d’un système, d’une culture d’agression.

C’est ce que met en évidence cette enquête.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...