Édition du 11 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

Une entente de principe pour les intervenantes de la FIPEQ-CSQ

MONTRÉAL, le 22 nov. 2017 - La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) se réjouissent d’avoir conclu une entente de principe avec le gouvernement du Québec, hier, pour une nouvelle convention collective pour les intervenantes en centres de la petite enfance (CPE), obtenant ainsi de nombreux gains pour les conditions de travail de milliers de personnes.

« Nous présenterons bientôt cette entente à nos membres, qui y trouveront d’importantes améliorations de leurs conditions de travail. On a répété sans cesse que la petite enfance est un maillon essentiel de l’éducation et que les intervenantes doivent avoir des conditions à la hauteur de cette importance. L’entente de principe d’hier nous confirme que notre message a porté », explique la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Tous les détails de l’entente seront présentés le 23 novembre pour adoption par les représentantes des syndicats. Ils seront ensuite soumis à l’ensemble des membres. Rappelons que les intervenantes en CPE de la FIPEQ-CSQ étaient sans convention collection depuis le printemps 2015.

Une mobilisation sans précédent

Ce résultat positif découle directement des efforts de mobilisation des milliers d’intervenantes membres de la FIPEQ-CSQ et de la CSQ qui ont donné un important rapport de force au comité de négociation.

« Le 29 avril dernier, quand des centaines d’entre nous ont défilé dans quatre régions du Québec, on a envoyé un message fort au gouvernement sur notre détermination à obtenir un règlement positif, message qui est devenu encore plus fort avec les mandats de grève dont nous nous sommes dotés. Ajoutons à cela des dizaines d’actions ciblées partout au Québec. Il était évident que nous resterions debout et solidaires jusqu’à ce résultat positif », se réjouit Valérie Grenon.

« Voir l’ampleur de la mobilisation des derniers mois a été vraiment formidable. C’était beau de voir des milliers de femmes se serrer les coudes pour leurs conditions de travail, mais aussi pour les tout-petits du Québec. Parce que des services éducatifs à la petite enfance de qualité, ça commence par des intervenantes bien traitées », conclut la présidente de la CSQ, Louise Chabot.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...