Édition du 4 décembre 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Une nouvelle convention collective est approuvée par les membres d'Unifor de l'usine WestRock à La Tuque

LA TUQUE, QC, le 25 oct. 2017 - Au terme d’une longue ronde de négociation qui s’est tenue au cours des derniers mois, les membres de la section locale 530 d’Unifor ont approuvé, dans une proportion de 82 %, la proposition de règlement présentée par le conciliateur affecté au dossier.

« Le résultat est sans équivoque et démontre réellement le soutien et la satisfaction des membres quant aux résultats obtenus. C’est un contrat de travail qui témoigne de la reprise des marchés après les années difficiles que notre industrie a traversé, c’est encourageant pour l’avenir », a commenté Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor.

Il faut dire que le nouveau contrat de travail contient de nombreuses améliorations dont :

- un ajustement salarial de 0,5 % et une augmentation salariale de 2,5 % rétroactivement au 1er septembre 2017 ainsi que 2 000 $ en boni de signature ;

- augmentations salariales de 2,5 % en 2018, 2,5 % en 2019, 2,5 % en 2020 et 2 % en 2021 ;

- Ajustement du taux horaire pour les travailleurs de la production de 35 cents/l’heure ;

- Ajustement du taux horaire pour les travailleurs de la maintenance de 1 $/l’heure en 2017 et 0.10$ en 2018 ;

- Durée de 5 ans ;

- Contribution supplémentaire de l’employeur au régime de retraite RRFS (FTQ) alors que la contribution totale de l’employeur passe à 7,5 % ;

- Régime de retraite à prestation déterminée - la formule temporaire est reconduite jusqu’en septembre 2023 ;

- Calcul de vacances à 2 % des gains bruts de l’année précédente pour chaque semaine de vacances ;

- Améliorations des ratios de vacances à la maintenance et protection des ratios de vacances à la production ;

- Augmentation de la contribution de l’employeur à l’assurance collective à 10 % en 2017 et 5 % supplémentaire en 2018-2019-2020 ;
Assurance vie de base passera de 75 000 $ à 80 000 $ ;

- Plusieurs autres améliorations aux clauses normatives ;

- Investissement de 25 millions $ dans un projet en efficacité énergétique.

Steeve St-Pierre, représentant national d’Unifor a tenu à souligner « le travail des membres du comité de négociation qui ont fait preuve de patience, de détermination et de professionnalisme. C’est ce qui aura fait la différence en bout de ligne ».

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...