Édition du 21 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Libre-échange

Unifor se joint aux travailleurs mexicains alors que les négociations de l'ALENA reprennent

MEXICO, le 1er septembre 2017 - Unifor s’est joint à des milliers de travailleurs mexicains lors d’un rassemblement sur les droits des travailleurs, alors que commençait la deuxième ronde des rencontres visant à renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain à Mexico.

« Donald Trump parle de construire un mur. Nous n’avons pas besoin d’un mur, nous avons besoin d’un pont », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor, devant une foule qui l’acclamait. « L’ALENA a fait du mal aux travailleurs au sein des trois pays, et il est temps maintenant de travailler ensemble et de nous servir de ces renégociations pour rectifier les erreurs du passé et bâtir un avenir meilleur pour nous tous. »

M. Dias a également lancé un appel afin que les salaires des travailleurs soient augmentés pour s’aligner avec ceux de leurs pairs du Canada et des États-Unis.

Après le rassemblement, Unifor a tenu des réunions avec les plus grands syndicats mexicains réellement indépendants, représentant les industries principales, y compris les industries pétrolières, minières, automobiles et celles de l’aviation, du commerce, de l’éducation, du journalisme et des télécommunications pour renforcer et coordonner une stratégie unie dans le cadre de l’ALENA. Figuraient, entre autres, dans la délégation d’Unifor à Mexico, le directeur du Québec et le directeur du Service des droits de la personne et du développement international.

« Les traités commerciaux tels que l’ALENA sont conçus pour dresser les travailleurs les uns contre les autres tandis que les organismes cherchent sans cesse à baisser la barre, a affirmé Renaud Gagné, directeur d’Unifor Québec. Aujourd’hui, nous nous tenons aux côtés des vrais syndicats mexicains afin de montrer à nos gouvernements que nous n’accepterons plus de système à deux et trois niveaux. »

M. Dias continuera d’agir à titre de conseiller pour l’équipe de négociation canadienne de l’ALENA durant la ronde de discussions en cours qui se déroule à Mexico entre le 1er et le 5 septembre.

Pour plus de renseignements, visitez le site unifor.org/NAFTA. Unifor est le principal syndicat du secteur privé au Canada et représente plus de 310 000 travailleurs, dans tous les secteurs principaux de l’économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d’un avenir meilleur.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Libre-échange

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...