Édition du 14 novembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Salaire minimum

Université Laval : le STEP revendique un salaire minimum à 15$ de l'heure (AFPC)

QUÉBEC, le 12 juin 2017 - Le Syndicat des travailleuses et des travailleurs étudiants et postdoctoraux de l’Université Laval (UL) et l’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec), revendiquent un salaire minimum à 15$ de l’heure pour l’ensemble des auxiliaires administratifs, d’enseignement et de recherche.

« C’est la proposition que nous avons fait le 12 juin 2017 (hier) à l’UL. Nous sommes déterminés à l’obtenir car nos membres méritent un salaire décent, » indique Marion Duval, présidente du STEP.

Au cours de la dernière année, l’AFPC a négocié des conventions collectives qui prévoient des augmentations salariales qui atteindront au moins 15$ de l’heure pour les personnes salariées étudiantes. Les membres de l’AFPC qui travaillent à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) et à l’Université de Montréal (UdeM) touchent déjà un minimum de 15$. Ce minimum sera applicable dès 2019 à l’Université du Québec à Rimouski et l’Université du Québec à Trois-Rivières.

« Le salaire minimum à 15$ n’a pas causé de chaos à l’UdeM ou à l’ÉNAP. C’est la preuve qu’un salaire décent pour toutes et tous est possible. Nous nous attendons à la même ouverture à l’UL, » précise Magali Picard, Vice-présidente exécutive régionale de l’AFPC-Québec.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Salaire minimum

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...