Édition du 13 février 2018

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Asie/Proche-Orient

Vers un Etat kurde ? Un moment historique

23 septembre 2017 | tiré de mediapart.fr

Les Kurdes d’Irak votent le 25 septembre pour ou contre l’indépendance de leur province. Ce pourrait être le premier acte d’une vaste recomposition régionale menant à la création d’un État kurde. Explications avec Olivier Piot, qui montre dans le détail combien cette hypothèse doit être aujourd’hui prise au sérieux.

Les Kurdes d’Irak doivent voter lundi 25 septembre pour ou contre l’indépendance de leur province – dont la capitale est Erbil –, qui bénéficie depuis 20 ans d’une large autonomie. Ce scrutin particulier dans le Kurdistan irakien pourrait être le premier acte d’une vaste recomposition des États, des frontières et des pouvoirs dans cette région. Quarante millions de Kurdes vivent aujourd’hui dispersés sur quatre pays, Turquie, Syrie, Irak et Iran. En Syrie, les forces kurdes sont aux avant-postes de la lutte contre l’État islamique et revendiquaient, il y a quelques jours, le contrôle de 80 % de Raqqa, dernière grande ville syrienne aux mains de Daech.

Oubliés par les accords Sykes-Picot de 1916 comme par les traités qui ont suivi dans les années 1920, les Kurdes se retrouvent aujourd’hui face à une occasion historique. Dans ce Moyen-Orient ravagé par les guerres mais qui devra être reconstruit et redéfini, tous les acteurs qui pèsent (États-Unis, Russie, Iran, Turquie, Arabie saoudite) savent que cette région ne pourra être durablement stabilisée sans tenir compte des revendications politiques du peuple kurde.

Pour la première fois depuis un siècle, l’hypothèse de la création d’un État kurde est clairement sur la table. À quelles conditions ? Avec quelles frontières ? Une cascade de questions se posent : de quelle manière surmonter l’opposition irréductible de la Turquie, comment amener les divers pouvoirs et factions kurdes à se réconcilier ?

Dans un livre précis et pédagogue, Le peuple kurde, clé de voûte du Moyen-Orient, Olivier Piot, fin connaisseur de cette région, restitue tout à la fois les enjeux actuels des conflits en Irak et des guerres en Syrie et au Kurdistan turc, et la profondeur historique qui permet de comprendre le présent.

Sans céder aux clichés, sans s’illusionner sur le Rojava, ce Kurdistan syrien décrit un peu vite comme un nouvel éden démocratique, sans cacher sous le tapis les nombreux problèmes du Kurdistan irakien, tenu par deux « familles » – Barzani et Talabani – et ravagé par la corruption, Olivier Piot examine les nouveaux chemins pouvant mener à la création d’un État kurde. D’abord en explicitant les intérêts de l’Iran, puis en pointant les raisons pour lesquelles la Russie et les États-Unis ne seraient pas opposés par principe à un tel scénario.

Mais une partie de la réponse est entre les mains des Kurdes eux-mêmes. Entre PKK de Turquie, Kurdes de Syrie et d’Irak ou d’Iran, les rivalités pourront-elles être surmontées ? Surtout, les jeunes générations pourront-elles se faire entendre de dirigeants qui, trop souvent, comme c’est le cas dans le Kurdistan irakien, sont prêts à tout pour assurer leur survie politique ?

Ce livre dresse un état des lieux informé et méticuleux de la question kurde. Il est à lire à un moment où, l’État islamique battu en Irak et bientôt en Syrie, une nouvelle géopolitique régionale va devoir être inventée et négociée.


Le peuple kurde, clé de voûte du Moyen-Orient,
éditions Les Petits Matins,
224 pages, 16 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Asie/Proche-Orient

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...