Édition du 12 décembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Violence faite aux femmes

Violences à caractère sexuel sur les campus : le Doc Mailloux dérape selon Sans oui, c'est non !

QUÉBEC, le 25 août 2017 - Sans oui, c’est non ! condamne fermement les propos tenus par le Doc Mailloux dans une entrevue à l’émission Que l’Estrie se lève animée par Steve Roy sur les ondes de la station 107,7FM le 22 août, en réaction au dépôt de la Stratégie d’intervention pour prévenir et contrer les violences à caractère sexuel en enseignement supérieur par la ministre David.

Pendant l’entrevue, le Doc Mailloux et l’animateur Steve Roy ont affirmé que le slogan « Sans oui, c’est non ! » suppose que le consentement doit absolument être exprimé verbalement et que la ministre David souhaite « renverser les habitudes usuelles des jeunes adultes et leur dire "Dorénavant, 85% de votre communication va être verbale et 15% sera non verbale." ». Ce sont des mensonges.

Selon Sans oui, c’est non !, il est essentiel de rectifier les faits : le consentement sexuel doit être clair, enthousiaste, volontaire, et ce, qu’il soit exprimé par les paroles, le comportement, ou les deux. De plus, le consentement est révocable en tout temps. Le consentement n’est pas valide s’il est donné sous l’effet de la crainte, sous l’influence de la force ou de la menace, ou si la personne est dans un état qui l’empêche de consentir véritablement, comme le sommeil ou l’intoxication par la drogue ou l’alcool.

« Cette entrevue démontre bien que des campagnes comme Sans oui, c’est non ! et des mesures comme celles prévues dans la stratégie gouvernementale déposée par la ministre David cette semaine sont essentielles pour déconstruire les mythes concernant les violences à caractère sexuel. Non seulement les affirmations du Doc Mailloux et de l’animateur Steve Roy sont fausses, mais elles sont tout à fait répréhensibles et trompeuses. », dénonce Milène Lokrou, présidente du conseil d’administration de Sans oui, c’est non !

Plus loin dans l’entrevue, l’animateur Steve Roy déclare que « les femmes sont capables de s’affirmer dans 80-90% des cas, on leur apprend "Oui, je veux ça. Non, je ne veux pas ça" » et le Doc Mailloux réplique qu’il s’agit justement du « volet infantilisant des jeunes femmes québécoises par ce qu’[il] appelle affectueusement de joyeuses matriarches ». Ces propos pour le moins disgracieux sur fond de misogynie méritent d’être dénoncés vivement.

« Il est absolument déplorable d’entendre de tels propos exprimés sans retenue dans une tribune publique en 2017 au Québec. Encore une fois, on déresponsabilise les agresseurs qui sont véritablement les seuls coupables de violences à caractère sexuel et on rejette la responsabilité sur le dos des victimes. », se désole Mme Lokrou.

La station de radio 107,7FM devrait impérativement lancer un message clair à l’effet que de tels propos ne seront plus tolérés sur ses ondes. Pour ce faire, Sans oui, c’est non ! souhaite que le Doc Mailloux, l’animateur Steve Roy et les dirigeants de la station présentent des excuses publiques et s’engagent à corriger le tir.

Sans oui c’est non !

Sans oui, c’est non ! est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de sensibiliser la communauté universitaire et collégiale à l’importance du consentement, et aux signes qui y sont associés ; à outiller les personnes à réagir adéquatement lorsque témoins de violence à caractère sexuel et à publiciser les ressources pour les victimes de violence à caractère sexuel.

sansouicestnon.ca

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Violence faite aux femmes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...