Édition du 19 septembre 2017

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Jair Krischke

On estime que par leur travail de promotion et de défense des droits de l’homme, Jair Krischke et le MJDH [Movimento de Justiça et Direitos Humanos] ont réussi à sauver la vie de plus de deux mille personnes sur tout le continent, à l’époque des dictatures latino-américaines des années 60, 70 et 80. D’abord, ils ont aidé des Brésiliens persécutés par les militaires, puis, après le coup d’Etat qui en 1964 a fait tomber le président João Goulart, ils les ont aidés à se réfugier en Uruguay, là où le président destitué a également trouvé asile. Puis en 1973, lorsque se sont produits les coups d’Etat en Uruguay et au Chili, ils ont aidé les militants à arriver en Argentine, qui était à l’époque l’unique pays de la région à accueillir des réfugiés. A partir de 1976, le MJDH s’est consacré à l’introduction clandestine de réfugiés du Chili, de l’Argentine, du Paraguay et de l’Uruguay vers le Brésil, d’où, avec l’aide du Haut-Commissariat des Nations Unis pour les réfugiés, il les a envoyés en Europe. En 2007, le travail de Krischke a permis la capture de Manuel Cordero, militaire uruguayen qui participa au « Plan Condor » et qui vivait caché au Brésil. Celui-ci a été extradé vers l’Argentine, où il a été jugé puis condamné pour crimes contre l’humanité. (Canal Abierto)

Articles (1)

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...