Vous êtes ici : Accueil > Communiqués > Gestion des kiosques de Loto-Québec : les OBNL conservent la gestion (QS)

samedi 18 mars 2017, par Aile parlementaire de Québec solidaire

Enregistrer au format PDF impression
|

Action communautaire autonome

Gestion des kiosques de Loto-Québec : les OBNL conservent la gestion (QS)


AMQUI, QC, le 18 mars 2017 - Le député de Mercier, Amir Khadir, se réjouit de voir Loto-Québec reculer sur la privatisation de la gestion des kiosques de vente.

« Je suis très satisfait que Loto-Québec n’ait pas poursuivi dans la voie de la privatisation de l’exploitation de ses kiosques de vente dans les centres commerciaux. Les organismes à but non lucratif (OBNL) ont prouvé être des gestionnaires compétents, efficaces et, surtout, dignes de confiance. Ce modèle en vigueur depuis les années 1970 a en effet fait ses preuves. Un virage à 360 degrés en faveur du privé aurait été inacceptable », estime Amir Khadir.

En tant que société d’État, Loto-Québec a le devoir moral d’accorder l’exclusivité de la gestion des kiosques à des OBNL puisque ceux-ci ont une mission sociale et offrent des services à la population.

« Nous saluons le fait que des organismes, à travers le Québec, pourront continuer à compter sur ces revenus et à en faire bénéficier les collectivités, souvent plus vulnérables, plutôt que de permettre à des particuliers d’empocher des profits. Un tel désengagement, cautionné par le gouvernement libéral, aurait été inadmissible », ajoute le député.