Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

10e Congrès de la FAE - Un vent de renouveau pour l'exécutif de la FAE

QUÉBEC, le 30 juin 2022 - Dans le cadre du 10e Congrès de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) qui s’est tenu cette semaine au Centre des congrès de Québec, les personnes déléguées provenant des neuf syndicats affiliés à la FAE et de l’Association de personnes retraitées de la FAE ont élu les membres du Comité exécutif 2022-2025 de la FAE.

La nouvelle composition du Comité exécutif va comme suit :

- Madame Mélanie Hubert, présidente ;

- Madame Annie Primeau, vice-présidente à la vie professionnelle ;

- Monsieur Benoît Giguère, vice-président au secrétariat, à la trésorerie et à l’administration ;

- Monsieur Daniel Gauthier, vice-président aux relations de travail ;

- Monsieur Patrick Bydal, vice-président à la vie politique.

Madame Mélanie Hubert, membre du Syndicat de l’enseignement de l’Ouest de Montréal (SEOM), succède donc à monsieur Sylvain Mallette qui a tenu la barre de la FAE à titre de président avec un engagement et un dévouement indéniables depuis les neuf dernières années. Les congressistes ont d’ailleurs acclamé son travail ainsi que celui de tous les autres membres sortants du Comité exécutif à l’occasion d’une soirée hommage. La négociation de la convention collective 2020-2023, la gestion de la pandémie dans les établissements scolaires et la santé mentale des enseignantes et enseignants ont été les dossiers marquants de leur dernier mandat.

Enseignante au troisième cycle du primaire depuis 1997, madame Hubert s’est impliquée comme déléguée syndicale dès le début de sa carrière. C’est au début des années 2010 que son implication s’intensifie et qu’elle devient membre du conseil d’administration du SEOM, organisation qu’elle a présidée ces six dernières années. Mère de deux enfants ayant fréquenté l’école publique, la nouvelle présidente de la FAE a dans sa mire le dépôt des demandes syndicales comme dossier prioritaire.

« À titre de présidente, je m’engage à miser sur les qualités de chaque membre de l’exécutif parce qu’ensemble, nous sommes plus forts et allons plus loin. À la veille d’une nouvelle ronde de négociation nationale, je suis convaincue que la FAE demeure un excellent véhicule pour apporter des solutions concrètes aux maux dont nous souffrons collectivement. Réfléchir ensemble, dialoguer et agir solidairement avec nos affiliés, c’est ainsi que j’envisage de mener ce mandat », a déclaré madame Hubert lors de son élection.

Madame Annie Primeau, membre du Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île (SEPI) et enseignante au primaire depuis 23 ans, est élue à titre de vice-présidente à la vie professionnelle. Ne craignant pas d’aller au fond des choses, madame Primeau, qui compte quatorze ans d’implication syndicale, dont cinq à la vice-présidence du SEPI, se dédiera à l’amélioration des conditions de travail et d’exercice de la profession enseignante.

De son côté, monsieur Benoît Giguère a été réélu au poste de vice-président au secrétariat, à la trésorerie et à l’administration pour un deuxième mandat. Il est d’ailleurs le seul membre du Comité exécutif sortant ayant choisi de poursuivre pour un autre mandat. Enseignant en éthique et culture religieuse depuis 16 ans et membre du Syndicat de l’enseignement des Seigneuries (SES), monsieur Giguère continuera d’assumer les responsabilités liées au budget et au secrétariat général, ainsi que celles liées aux assurances, aux statuts et règlements et à la gestion des ressources humaines et matérielles de la FAE.

Monsieur Daniel Gauthier, membre du Syndicat de l’enseignement de la région de Québec (SERQ), a été élu à titre de vice-président aux relations du travail. Enseignant d’histoire au secondaire et délégué militant depuis 1999, monsieur Gauthier a siégé à la présidence du SERQ pendant deux ans et à la vice-présidence durant 12 ans. Il offrira son dévouement et sa détermination à défendre les revendications enseignantes.

Enfin, monsieur Patrick Bydal, membre du Syndicat de l’enseignement de l’Outaouais (SEO), est élu à titre de vice-président à la vie politique. Enseignant en mathématiques et en sciences au secondaire depuis 25 ans, il s’implique à la militance syndicale depuis plus de vingt ans, dont cinq années à la deuxième vice-présidence du SEO. Pour monsieur Bydal, la vie politique et la mobilisation sont la locomotive de la FAE et il entend mener ce train, qui porte la cause enseignante et défend l’école publique, avec ardeur.

Une fédération par et pour les profs

Ouverte, combative et mobilisée, la FAE, une fédération par et pour les profs, continuera à faire avancer les conditions de travail et d’exercice des enseignantes et enseignants de l’école publique avec la fougue qu’on lui connaît. C’est la volonté du nouvel exécutif, qui, issu de 5 syndicats d’enseignement différents, mettra en commun ses cultures, ses visions et ses réalités pour un avenir fédératif porteur et rassembleur.

Par ailleurs, ce vent de renouveau ne souffle pas uniquement sur la FAE, il atteindra également plusieurs de ses syndicats affiliés qui accueilleront une nouvelle présidence à leur tête. Le nouveau CE entend donc les soutenir afin de les intégrer, eux aussi, dans ce cheminement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...