Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

2 et 3 novembre 2015 : Le RÉPAC 03-12 en grève contre l’austérité

Québec, le 26 octobre 2015- Le Regroupement d’éducation populaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, à l’instar de centaines de groupes communautaires, sera en grève les 2 et 3 novembre prochain. Le RÉPAC et plusieurs de ses groupes membres fermeront leur bureau et seront en action pendant deux jours afin d‘exiger un meilleur financement, la reconnaissance et l’autonomie de l’action communautaire autonome. Les organismes manifestent contre le démantèlement de nos services publics et revendiquent le retrait des mesures d’austérité. Fermetures de bureau, caravane, piquetage, actions surprises, zones de grève, manifestations, tout est en place pour faire de cette journée un moment historique ! L’ensemble des actions qui se tiendront les 2 et 3 novembre, ainsi que la liste des groupes de Québec et Chaudière-Appalaches qui seront en grève se trouvent sur le site internet : www.communautaireengreve.com.

Les groupes de défense de droit menacés

Les groupes communautaires en ont plus qu’assez du sous financement. Pour les groupes de défense de droits dont la subvention n’a pas été indexée depuis 6 ans et qui sont à moins de 5 mois de l’échéance de leur entente avec le gouvernement, la situation est alarmante. « On ne sait même pas si on sera capable de boucler le budget de l’année en cours. Après le 31 mars, c’est le noir total, on ne nous dit rien. Ce gouvernement est complètement décroché de la réalité des groupes communautaires. Il nous prend pour de la main d’œuvre à bon marché et bafoue littéralement l’importance de notre mission d’éducation populaire, de défense de droits, de prévention », s’est indigné Vania Wright-Larin, porte-parole du regroupement.

Le RÉPAC représente des groupes de presque tous les secteurs du communautaire, que ce soit en santé, en services sociaux, en alphabétisation ou en environnement. « La situation n’est plus tolérable. Le gouvernement affame les groupes, ce qui provoque des réductions de services et des pertes d’emploi alors que la détresse et la pauvreté des gens avec qui ils travaillent augmentent », dénonce M. Wright-Larin.

En grève contre l’austérité

Les groupes communautaires sont partie prenante du mouvement de grève sociale qui se met en branle. « Tout comme le 1er mai dernier, le RÉPAC sera en grève les 2 et 3 novembre pour dénoncer les attaques à notre filet social, l’appauvrissement des gens que les organismes côtoient au quotidien, le mépris dont fait preuve le gouvernement en déshumanisant nos services publics, en s’attaquant durement à nos régions. Les groupes communautaires refusent de pallier le désengagement de l’État ! », s’indigne le porte-parole.

Le RÉPAC 03-12 affirme que l’austérité n’est pas une fatalité, mais bien un choix idéologique du gouvernement qui souhaite réduire le rôle de notre État, au détriment des plus pauvres, des femmes, de la classe moyenne. Le gouvernement prend le parti des grandes entreprises et des plus riches, et il continue d’ignorer les alternatives fiscales, des mesures qui permettraient d’aller chercher plus de 10 milliards $ annuellement.

Le 2 novembre, Caravane du communautaire dans Chaudière-Appalaches : Le 2 novembre, les organismes communautaires de Chaudière-Appalaches prendront part à la Caravane du communautaire. La Caravane partira de St-Jean-Port-Joli pour se rendre à Lévis (l’UQAR, campus de Lévis), St-Malachie (bureaux de la Ministre Dominique Viens) et Ste-Marie (bureaux du CISSS de Chaudière-Appalaches).

Le 2 novembre, journée d’actions dans la Capitale-Nationale : Les groupes membres du RÉPAC participeront, le 2 novembre, à plusieurs actions locales : zones de grève, distribution massive de tracts, action surprise, etc.

Le 3 novembre, zone de grève collective et manifestation régionale : Le RÉPAC 03-12 participera à la zone de grève collective qui se tiendra dès 14h00 à la Place de l’Université-du-Québec (coin Charest et de la Couronne). Une soupe populaire sera servie dès 17h. À 18h00, nous prendrons part à la manifestation « Le communautaire dehors contre l’austérité ! ». Le départ aura lieu à la Place de l’Université-du-Québec.

Les membres du RÉPAC en grève

En date du 26 octobre, 25 groupes membres du RÉPAC 03-12 ont un mandat de grève pour les 2 et 3 novembre : Alter Justice (le 3 novembre seulement), AmiEs de la Terre de Québec , Association coopérative d’économie familiale de Québec, Association pour la défense des droits sociaux Québec métropolitain, Association de la défense des droits sociaux de la Rive-Sud, Bureau d’animation et information logement , Carrefour d’animation et de participation à un monde ouvert, Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel À Tire-d’Aile, Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de Charlevoix, Centre femmes l’Ancrage, Centre-Femmes La Jardilec, Centre Jacques Cartier, Comité d’aide aux femmes sourdes de Québec, Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur, Corporation de défense de droits sociaux de Lotbinière, Corporation de Développement Communautaire de Lévis, Comité logement d’aide aux locataires, Comité populaire Saint-Jean-Baptiste, Communications Basse-Ville- Droit de parole, Groupe d’entraide internationale Spirale, L’A-Droit (le 2 novembre), La Chaudronnée, Ligue des droits et libertés- section Québec, Maison des femmes de Québec (3 novembre), Regroupement des femmes sans emploi du Nord de Québec.

Le RÉPAC 03-12 regroupe une quarantaine de groupes communautaires partageant des pratiques d’éducation populaire autonome et un engagement envers la justice sociale.

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...