Édition du 20 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

21e Congrès du Conseil central Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec-CSN - Une gamme de défis à relever

ROUYN-NORANDA, QC, le 14 mai 2013 - Le Conseil central Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec-CSN (CCATNQ) lance aujourd’hui son 21e Congrès, qui se tiendra du 14 au 17 mai, à Rouyn-Noranda. Encore une fois, les délégué-es des syndicats affiliés au CCATNQ se rencontrent pour échanger, débattre et prendre position sur plusieurs enjeux régionaux importants.

« Pour nous, le congrès de notre conseil central constitue un événement au cours duquel nous décidons de nos orientations pour les trois prochaines années. C’est l’occasion de prendre connaissance et de partager les nouvelles avenues que notre organisation décidera d’emprunter pour répondre tant à nos préoccupations syndicales que sociales. En ce sens, nous allons proposer la fondation de plusieurs comités régionaux, dont l’objectif central sera de développer des espaces solidaires de prise de parole et d’actions concrètes », de souligner Donald Rheault, président du CCATNQ.

En plus de jeter les bases de diverses mesures et d’outils s’adressant précisément aux jeunes, les délégué-es se prononceront sur la création de trois comités régionaux qui travailleront sur les multiples questions liées à la condition féminine, à la mobilisation et à la santé et à la sécurité au travail.

« Dans les prochains jours, nous allons soumettre des propositions relativement aux redevances minières, à la Loi sur les mines et à l’exploitation de l’uranium, trois importants enjeux d’actualité dans notre région. Nous allons également aborder la préoccupante question des régimes de retraite, celle de la solidarité rurale et, enfin, nous allons présenter la toute récente politique industrielle de la CSN », de préciser monsieur Rheault.

Le CCATNQ représente 7200 travailleuses et travailleurs dans 75 syndicats affiliés à la CSN. Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s’engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

Conseil central Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec-CSN (CCATNQ)

Le Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec CSN regroupe tous les syndicats CSN de la région tant du secteur privé que du secteur public. En Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec, la CSN compte plus de 7 000 membres répartis dans plus de 70 syndicats.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...