Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Retraites

COVID-19 : L'AQRP demande des mesures financières pour soutenir les retraités et les aînés

QUÉBEC, le 27 avril 2020 - L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) s’inquiète de l’effet de la crise actuelle sur le pouvoir d’achat des retraités et des aînés et demande aux gouvernements de prendre les mesures nécessaires pour amoindrir les conséquences. « Depuis le début de la crise, les gouvernements ont apporté un soutien financier aux travailleurs, aux étudiants et aux entreprises, mais les retraités et les aînés semblent avoir été complètement oubliés. », déplore Rose-Mary Thonney, présidente de l’AQRP. « Pourtant, en raison notamment de l’indexation partielle de nos régimes de retraite, notre pouvoir d’achat diminue d’année en année. Avec la chute des marchés boursiers et la hausse prévisible du coût de certains produits (dont celui du panier d’épicerie), plusieurs retraités risquent rapidement de se retrouver dans une situation financière difficile », ajoute-t-elle.

Pour éviter que cette situation s’accentue, l’Association soumet trois demandes aux deux paliers de gouvernements :

Au gouvernement fédéral :

De suspendre les retraits obligatoires FERR pour l’année 2020. Bien que le gouvernement Trudeau ait déjà abaissé de 25 % le niveau des prélèvements obligatoires, l’Association demande une suspension complète pour l’année en cours. « À partir de 71 ans, les aînés doivent convertir leur REER en FERR et sont obligés d’en retirer un certain pourcentage chaque année. Dans la situation actuelle, ils devront le faire à perte et cela entraînera éventuellement une baisse de leurs revenus. », explique Rose-Mary Thonney.

Au gouvernement provincial :

De prendre des mesures pour dédommager les retraités visés par la désindexation de leurs rentes. À l’automne 2019, l’AQRP a déposé, par le biais de la Tribune des retraités, des pistes de solutions qui permettraient d’améliorer la situation financière des retraités de l’État. L’une de ces propositions est le versement d’un montant forfaitaire compensatoire selon le nombre d’années non indexées. Selon l’Association, ce genre de solution serait facilement applicable et pourrait être mise en place rapidement.
Qu’une aide financière soit versée aux milliers de prestataires qui ont vu leurs de régimes de retraite amputés en raison de faillites d’entreprises. « Pour prendre l’exemple du Groupe Capitales Médias, les quelque 950 retraités de ce groupe ont vu, du jour au lendemain, leurs revenus être amputés de 30 %. Cette perte de revenus, combinée avec la crise actuelle, place plusieurs de ces retraités dans une situation précaire. À plus long terme, des mécanismes devront être mis en place pour éviter ce genre de situation, mais, pour l’instant, le gouvernement doit soutenir ces retraités », évoque la présidente.

Documents pertinents :

Tribune des retraités : résumé du rapport final

COVID-19 : impact sur le pouvoir d’achat des retraités

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Retraites

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...