Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Caucus présessionnel - Québec solidaire propose des « brigades vaccin » pour rejoindre les personnes non vaccinées

QUÉBEC, le 26 janv. 2022 - À l’ouverture de leur caucus de la rentrée parlementaire, les porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, ont présenté trois propositions concrètes pour rejoindre les personnes non vaccinées et rattraper le retard accumulé par la CAQ dans sa campagne de vaccination.

« François Legault divise la population avec des mesures punitives comme la contribution santé, alors qu’à Québec solidaire, on est en mode solution. Punir les non-vaccinés ne va pas ajouter plus de lits dans nos hôpitaux, ni ramener plus d’infirmières, ni empêcher la contagion : ce n’est pas une stratégie de sortie de crise. Je comprends la frustration des gens, mais cette frustration ne doit pas nous faire oublier nos valeurs de solidarité sociale et d’universalité des soins de santé. Ce sont ces valeurs qui nous ont aidés à traverser la crise, c’est comme ça qu’on va s’en sortir », a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale.

Québec solidaire met au jeu trois propositions pour rejoindre les personnes non vaccinées :

- Fonds d’urgence aux groupes communautaires : ce fonds de 15 millions $ financerait les initiatives des groupes communautaires promouvant la vaccination ;

- « Brigades vaccin » : ces équipes multilingues feraient du porte-à-porte dans les quartiers où le taux de vaccination est plus faible, répondraient aux questions des gens et les dirigeraient vers des cliniques mobiles à proximité ou prendraient des rendez-vous de vaccination à domicile ;

- Offrir la vaccination dans tous les GMF et les CLSC : ces lieux, qui sont déjà fréquentés par les personnes non vaccinées, devraient être systématiquement en mesure d’administrer des vaccins à toutes les personnes qui en font la demande.

« Il est temps de changer de stratégie. Plutôt que d’attendre que les personnes non vaccinées viennent vers nous, il faut aller vers elles. On fait le pari que c’est en adoptant une approche non punitive que l’on peut espérer rallier le plus grand nombre de Québécois à la campagne de vaccination », a fait valoir M. Nadeau-Dubois.

Rejoindre les plus vulnérables en priorité

Dès février 2021, Québec solidaire a proposé à la CAQ d’inclure un « réflexe équité » dans la gestion de la pandémie, notamment en déployant des efforts massifs de traduction et d’interprétariat pour les campagnes de dépistage et de vaccination.

« Depuis 22 mois, malheureusement, François Legault oublie systématiquement les plus vulnérables. L’imposition d’un deuxième couvre-feu malgré l’avis défavorable de la santé publique de Montréal en est une triste illustration. Les gens vulnérables sont le maillon faible de la gestion de la pandémie par la CAQ. Si on continue à les ignorer, on ne verra pas la lumière au bout du tunnel. Au lieu de pointer du doigt les personnes isolées ou vulnérables, il faut les rejoindre et leur parler », a conclu Manon Massé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...