Édition du 2 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Québec solidaire

Congrès 10e anniversaire de Québec solidaire - Québec solidaire sur une montée

C’est entouré de plus de 800 personnes et d’une trentaine de personnalités publiques que Québec solidaire a souligné son 10e anniversaire en grand hier soir au Club Soda, à Montréal.

10e anniversaire

« Hier, nous avons vécu une soirée mémorable. Des centaines de gens de partout au Québec étaient présents, des personnalités publiques de divers horizons ont témoigné de l’importance d’un parti comme Québec solidaire dans le paysage politique québécois. Luc Picard, Fred Pellerin, Ariane Moffat, Naomi Klein, Ianik Marcil, Xavier Dolan, Paul Cargnello, Aurélie Lanctôt, Webster, Normand Baillargeon, Hugo Latulippe, la liste est longue ! Cela fait extrêmement chaud au cœur. Québec solidaire est clairement le porte-étendard de l’espoir d’un autre Québec », déclare la députée de Gouin et porte-parole parlementaire de Québec solidaire, Françoise David.

Bilan du congrès

La formation politique célébrait son 10e anniversaire à l’occasion de son congrès annuel. Plus de 400 délégué.e.s de partout au Québec étaient réuni.e.s à l’UQAM. Pour le président et porte-parole, Andrés Fontecilla, les décisions prises, notamment sur l’assemblée constituante, ancrent le parti dans l’actualité et les préoccupations des Québécois.e.s.

« Nos discussions sur la révision de notre programme nous font réaliser à quel point il est déjà collé sur les préoccupations de la population. Dix ans plus tard, notre membership s’est diversifié, nous ratissons plus large, les délégations ont rajeuni et malgré tout, nous ne tombons pas dans le piège du virage vers le centre. Nos orientations ne sont pas volatiles et changeantes selon les sondages ! Nos membres ont réaffirmé la pertinence de nos orientations », a lancé Andrés Fontecilla.

« Nous affirmons, par exemple, que nous sommes en faveur d’une croissance économique, mais en fonction du bien commun, des gens du 99%. Pas pour le 1% des médecins spécialistes et des banquiers au pouvoir ! Pour faire face aux dangers imminents des changements climatiques, nous avons aussi confirmé l’importance d’accélérer la transition énergétique en actualisant nos cibles de réduction des gaz à effet de serre. Il faut absolument réduire de 95 % les émissions de gaz à effet de serre en dessous du niveau de 1990 d’ici 2050, tel qu’adopté à la Conférence de Paris », ajoute-t-il.

Les délégué.e.s ont aussi débattu du mandat de l’assemblée constituante. « Ce fut limpide. Sur le plancher du congrès, l’ensemble des personnes déléguées a réaffirmé le caractère souverainiste de Québec solidaire. Le gouvernement de Québec solidaire va remettre l’avenir du Québec entre les mains de la population en se donnant les moyens de refonder le Québec moderne. Nous proposons d’élaborer une constitution avec la population et d’en débattre largement, pas par une simple campagne référendaire de 30 jours ! L’assemblée constituante sera mise en place dès l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement solidaire et permettra aux Québécois.e.s de faire un exercice démocratique mobilisant. Ce travail collectif nous permettra de faire le pas décisif vers l’indépendance en réformant nos institutions et notre statut politique. Au terme du processus, la population se prononcera par voie de référendum sur la constitution proposée. Bref, nous proposons de nous réapproprier le Québec ».

En terminant, Françoise David réitère sa confiance en l’avenir. « Cet avenir, c’est entre autres avec les jeunes et les gens des régions, auprès de qui nous pouvons encore faire des gains importants, qu’il se bâtira. Avec des gens qui veulent changer le Québec et qui tournent le dos aux vieilles idées politiques. Regardez-nous bien, dans 10 ans, nous serons aux portes du pouvoir ».

Sur le même thème : Québec solidaire

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...