Édition du 18 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique centrale et du sud

Déclaration de solidarité avec le vaillant peuple d’Haïti

Nous avons observé comment les États-Unis, la France, le Canada, les États-Unis, l’Allemagne, le Brésil, l’Espagne de même que l’Union européenne et l’Organisation des États Américains (OEA), opérant sous le nom de Core Group, continuent de semer la mort en Haiti, se servant du régime criminel et fantoche de Jovenel Moïse.

Nous qui vivons au Canada, aux États-Unis et en France, des pays qui se sont acoquinés avec une série de gouvernements répressifs dont ils tirent les ficelles en Haïti depuis le coup d’État de 2004 ; et nous qui vivons au Venezuela, un pays qui se montre solidaire à la lutte du peuple haïtien, nous déclarons ensemble d’une
même voix :

1. Honneur et respect au vaillant peuple d’Haïti ! Vous avez bravement pris des mesures pour vous libérer d’un régime d’apartheid et de terreur mis en place par des forces impérialistes étrangères travaillant main dans la main avec des vendus (konze) circulant impunément sur la terre Dessalienne.

2. Nous reconnaissons le droit des hommes et des femmes de vivre libres en paix et avec dignité en Haïti, une nation libre et souveraine. Les citoyens d’Haïti doivent choisir eux-mêmes leurs dirigeants et utiliser les ressources pour leur développement territorial et le bien-être populaire, sans l’interférence de forces étrangères d’aucune sorte. À bas l’occupation-choléra ! À bas Core Group !

3. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider le peuple d’Haïti à arrêter tous les escrocs qui ont détourné les fonds de la Reconstruction d’Haiti (CIRH), du programme PetroCaribe, les 1,50$ injustifiés que la diaspora paie pour chaque envoi d’argent en Haïti, ainsi que tous les autres fonds du budget national qui furent dilapidés par des bandits nationaux et internationaux. Nous participerons aux initiatives pour retracer les montants volés, quels que soit les endroits où les voleurs pourraient les avoir cachés. Le pillage des caisses de l’état constitue une des plaies qui gangrènent notre pays. Nous nous sommes soulevés pour éradiquer systématiquement tous ces cancers.

4. La lutte du peuple haïtien s’inscrit dans un mouvement global de luttes pour la justice et la dignité à travers le monde, contre les abus de l’impérialisme et du néolibéralisme, À l’instar des fondateurs de la République d’Haïti, nous, membres de la diaspora haïtienne, sommes solidaires et reconnaissants des luttes de libération que nos frères et sœurs mènent présentement en Amérique latine, en PapouasieNouvelle-Guinée et un peu partout sur le globe.

#ViveHaïtiLibre #RéparationsPourHaiti #PourUnMondeSansApartheid #RenversonsLaVapeur
Komokoda, New York (Etazini)
Jafrikayiti (Jean Saint-Vil), Ottawa (Kanada)
Solidarité Québec-Haïti #Petrochallenge 2019, Monreyal (Kanada)
Jude Ulysse, Toronto (Kanada)
Haïti plus Juste, Paris (Frans)
Haïti Liberté, Miami (Etazini)
Patrick Métélus, Caracas (Venezyela)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amérique centrale et du sud

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...