Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Asie/Proche-Orient

Iran : Des milliers de femmes descendent dans les rues de Khoramchahr pour protester contre le régime

Des milliers d’habitant·es de Khoramchahr, dont une foule de femmes, sont descendu·es dans les rues de Khoramchahr pour scander des slogans anti-régime ce soir, 26 mai 2022. Les manifestant·es scandent des slogans en soutien aux habitants d’Abadan qui ont perdu des dizaines de leurs proches lorsqu’un immeuble de 10 étages à moitié construit s’est effondré le 23 mai 2022.

Tiré de Entre les lignes et les mots

Khoramchahr est la principale ville portuaire du Khouzestan, située à 10 kilomètres au nord d’Abadan.

Hier soir, des milliers d’habitant·es d’Abadan sont descendu·es dans la rue et ont scandé des slogans contre les responsables du régime qui n’ont pas réagi à la catastrophe après 48 heures.

Elles et ils ont scandé « mort au dictateur » et demandé au Raïssi de lâcher le pays. Elles et ils ont crié « les mollahs doivent disparaître ». Les manifestant·es d’Abadan ont crié : «  Notre ennemi est ici ! C’est un mensonge quand ils disent que ce sont les États-Unis.  »

Au lieu d’envoyer des secouristes pour sauver les personnes coincées sous les décombres, le régime a dépêché des forces anti-émeutes pour réprimer les protestations des familles endeuillées des victimes et de la population en colère d’Abadan.

Les habitant·es tentent de sauver les personnes encore en vie sous les décombres avec des mains vides et en utilisant des pots et des casseroles.
Au moment où ces informations sont publiées, les habitant·es de Khoramchahr et de Behbahan dans le Khouzestan, de Bandar Abbas, la capitale de la province d’Hormozgan, et de Chahinchahr dans la province d’Ispahan manifestent dans les rues.

Les femmes de Khoramchahr scandent « mort au dictateur » et appellent à la chute du régime et de ses fonctionnaires corrompus. Les cris des femmes dans les manifestations sont forts, clairs et prédominants.

La présidente élue du CNRI, Maryam Radjavi, a envoyé un message au peuple du Khouzestan et de l’Iran :

Je salue le peuple et les femmes de Khoramchahr qui se sont levés pour soutenir le peuple d’Abadan et ses protestations. Je salue Bandar Abbas qui soutient Abadan avec des chants de « mort au dictateur ». L’ennemi de tout notre peuple est le régime clérical prédateur qui a occupé l’Iran. La tragédie d’Abadan est une manifestation des 43 ans de règne du régime clérical, qui n’a apporté au peuple iranien que crimes, corruption et vol.

Les habitant ·es de Khoramchahr crient : « Je tuerai celui qui a tué mon frère », « les habitants du Khouzestan mourront mais n’accepteront pas l’humiliation  » et « Raïssi, honte à toi, lâche le pays. » Ils reflètent les désirs de tous les Iranien·nes de renverser le règne sinistre des mollahs.

https://women.ncr-iran.org/fr/2022/05/26/khoramchahr/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Asie/Proche-Orient

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...