Édition du 15 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Des trolls russes diffusent des fausses nouvelles sur Twitter à l’approche des élections canadiennes

Les activités de trolls russes sur Twitter destinées à influencer l’opinion publique ont suscité beaucoup d’attention aux États-Unis et dans d’autres pays démocratiques en Occident.

Tiré de The conversation.

Les Canadiens pourraient croire que ce phénomène ne pose aucun problème ici. Toutefois, un récent examen des données de Twitter à la veille des élections fédérales donne à penser qu’il y a des raisons de s’inquiéter.

Voici pourquoi : nos recherches montrent que des trolls russes ont tenté de susciter la division chez les Canadiens en affichant de fausses nouvelles et des propos islamophobes sur Twitter à la suite de l’attentat de la mosquée de Québec en 2017. Les Russes ont déjà utilisé des techniques similaires pour semer la confusion et la dissension dans d’autres pays). On peut raisonnablement supposer que la même chose se produira à l’approche de l’élection d’octobre prochain.

Le drame de l’attentat terroriste du 29 janvier 2017 à la mosquée de Québec a provoqué une immense peur chez les musulmans du Canada et d’ailleurs. Bien qu’Alexandre Bissonnette – un homme entretenant des liens avec le nationalisme blanc – ait confessé avoir assassiné six musulmans et en avoir blessé de nombreux autres, supposément par peur d’attentats terroristes au Canada, le premier jour suivant l’attentat, certains organes médiatiques ont laissé entendre que le présumé terroriste était un Marocain), renforçant ainsi le stéréotype du musulman terroriste).

Nous avons entrepris d’examiner les débats sur les médias sociaux à propos de la fusillade de la mosquée de Québec. Nous avons donc colligé – du 30 janvier au 12 février 2017 – 18 533 messages sur Twitter où figuraient les mots-clics #QuebecShooting et #QuebecMosqueShooting. En étudiant ces termes, nous avons dégagé deux principales communautés polarisées qui diffusaient des affirmations fondées sur leurs positions à l’égard de l’attentat.

À la suite de la fusillade à la mosquée de Québec, la majorité des gens sur les médias sociaux ont émis des commentaires d’appui. Toutefois, quelques trolls ont tenté de semer la haine. Ci-dessus, des gens participent à une vigile à la mémoire des victimes de l’attentat de Québec, le 30 janvier 2017, à Montréal.

Nous avons en outre constaté que la plupart des utilisateurs de Twitter manifestaient de la sympathie envers les victimes. Dans une moindre mesure, nous avons remarqué que de fausses nouvelles faisaient l’objet de discussions, principalement en lien avec l’allégation initiale de la chaîne Fox News voulant que le tireur soit un Marocain (1 335 mentions).) Or, le Marocain en question était – dans les faits – un témoin de la fusillade.

Une communauté antagoniste s’est servie de cette fausse nouvelle comme argument pour s’en prendre aux médias de masse, en particulier à CNN (119 références), pour avoir supposément occulté des faits et de l’information à propos de l’identité du tireur marocain fictif.

Le cabinet du premier ministre Justin Trudeau a demandé à Fox News de supprimer la fausse nouvelle sur son site Web.

Des trolls russes parlent de l’attentat de Québec

Le message relayé le plus souvent figurait au 102e rang. Partagé 19 fois et enregistré dans nos notes, celui-ci provenait de @SouthLoneStar) : RT @SouthLoneStar :“Seems like #QuebecShooting suspect is a Moroccan Muslim who claims to be a white nationalist.Sorry for spreading m… https://t.co/JJvdcMTl3b. (RT @SouthLoneStar : "Il semble que le suspect de la #FusilladeDeQuébec est un marocain musulman qui se revendique nationaliste blanc. Désolé de répandre m… https://t.co/JJvdcMTl3b”.).

Pour en savoir davantage, nous avons fait une simple recherche dans Google) et avons découvert que SouthLoneStar était en fait un troll russe dont le compte a été suspendu par Twitter à la suite de propos incendiaires. Cet utilisateur avait diffusé des messages de discorde et des faux comptes rendus à propos de musulmans, notamment une photo devenue virale montrant une musulmane coiffée d’un hijab, caractérisée à tort comme parlant nonchalamment sur son cellulaire et feignant d’ignorer une victime de l’attentat terroriste de Westminster, le 22 mars 2017).

Nous avons décidé d’examiner plus en détail le profil de cet utilisateur. Pour ce faire, nous avons suivi trois procédures.

D’abord, nous nous sommes servis de l’ensemble de données rendu public par Twitter sur les 3 836 trolls issus d’agences Internet russes). Nous avons pu déterminer que SouthLoneStar avait créé un compte en anglais le 25 novembre 2015. Il se décrivait ainsi : Proud TEXAN and AMERICAN patriot #2a #prolife #Trump2016 #TrumpPence16 Fuck Islam and PC. Don’t mess with Texas ! (« Fier TEXAN et patriote AMERICAIN #2a #provie #Trump2016 #TrumpPence16 J’emmerde l’Islam et la rectitude politique. Cherche pas querelle au Texas ! »)

En tant que membre autoproclamé de la droite alternative abonné au compte de Pepe the frog (@pepethetroll), il utilisait le pseudonyme « Texas Lone Star ». Il comptait 53 999 abonnés, et lui-même était abonné à 49 272 autres comptes. Par comparaison à d’autres trolls russes, il se classe au 22e rang pour ce qui est du nombre le plus élevé d’abonnés.

Puis, nous avons utilisé la Wayback Machine (littéralement « la machine à revenir en arrière »), un site Web d’archivage qui offre un accès à des clichés historiques de l’Internet et qui, par conséquent, fournit de l’information sur certains comptes suspendus. Nous avons repéré quelques captures et les avons enregistrées afin de pouvoir les partager.


Un tweet de SouthLoneStar montrant une musulmane coiffée d’un hijab feignant d’ignorer une victime de l’attentat terroriste de Westminster, le 22 mars 2017, s’avère une fausse nouvelle.

Nous avons découvert un autre message affiché sur Twitter par SouthLoneStar qui disait ceci : “Media say that #QuebecShooting was organized by ‘white supremacists.’ Here are the names of the shooters : Basheer Al Taweed & Hassan Matti” (« Les médias disent que la #FusilladeDeQuébec a été organisée par des “suprématistes blancs”. Voici les noms des tireurs : Basheer Al Taweed et Hassan Matti »).

Nombre d’autres trolls russes ont tweeté des messages similaires pour soutenir cette théorie du complot, dont @wadeharriot, qui a relayé un article de Rebel Media, un organe d’extrême droite établi au Canada, qui disait : “RT @JackPosobiec : Rebel Media : Canadian Govt Covering Up 2nd Shooter Role in Quebec Mosque Attack, Shouted "Allahu Ackbar” “ (« RT @JackPosobiec : Rebel Media : Le gouvernement canadien camoufle le rôle d’un 2e tireur dans l’attentat à la mosquée de Québec – ce dernier aurait crié "Allahu Ackbar” »).


Le profil Twitter de SouthLoneStar prise grâce à WayBackMachine.

Enfin, pour approfondir encore davantage notre analyse, nous avons examiné l’ensemble de données fourni par Twitter sur les trolls russes, lequel contient 9 041 308 tweets. Nous avons extrait de cet ensemble les messages pertinents qui faisaient référence au « Québec » et en avons repéré 211 qui ont été affichés par des trolls russes.

Ce jeu de données recèle une variété de messages. Certain n’étaient pas pertinents, et quelques-uns blâmaient le président Trump de ne pas avoir condamné le tireur responsable de l’attentat de Québec. La plupart des messages se sont révélés semblables à ceux diffusés par SouthLoneStar.

Par exemple, un troll russe nommé John Larsen (@J0hnLarsen) a relayé le message de Rebel Media mentionné précédemment : “RT @JackPosobiec : Rebel Media : Canadian Govt Covering Up 2nd Shooter Role in Quebec Mosque Attack, Shouted "Allahu Ackbar” “ (« RT @JackPosobiec : Rebel Media : Le gouvernement canadien camoufle le rôle d’un 2e tireur dans l’attentat à la mosquée de Québec – ce dernier aurait crié "Allahu Ackbar” »).

Le profil de cet utilisateur mentionne ce qui suit : stand 4 conservatism, patriotism & optimism.Protect our Kids !#WakeUpAmerica. (« Je défends le conservatisme, le patriotisme et l’optimisme. Protégeons nos enfants ! #AmériqueRéveilleToi »).


Un autre faux compte Twitter : TenesseeGOP.

Voici un autre exemple tiré du profil d’un autre troll russe appelé @ravenicholson qui – voulant soutenir la théorie du complot concernant la fusillade à la mosquée de Québec – a relayé le message suivant : RT @BlckGirlsMatter : Shooters shouting ALLAHU AKBAR : Basheer Al Taweed ; Hassan Matti-entered last week as a Syrian Refugee #QuebecShooting. (« RT @BlckGirlsMatter : Des tireurs crient ALLAHU AKBAR : Basheer Al Taweed et Hassan Matti sont des réfugiés syriens arrivés la semaine dernière au Canada #FusilladeDeQuébec. »).

Le Canada doit être vigilant

Comme d’autres sources l’ont affirmé, de nombreux trolls russes ont soutenu Donald Trump dans son ascension à la présidence américaine). Or, nous avons également trouvé des preuves corroborant leur alignement avec la communauté d’extrême droite au Canada.

Leurs actions se résument la plupart du temps à la rediffusion de fausses nouvelles, de théories du complot et d’articles controversés ou sensationnalistes dont est friande l’extrême droite. À titre d’exemple de récit sensationnaliste, une troll russe qui se fait appeler Celestine Baker (@cellsstitr) a relayé le commentaire de Faith Goldy sur les demandeurs d’asile au Québec : RT FaithGoldy : What in the ACTUAL F*CK ?Many refugee claimants found in possession of child porn at Quebec border. (« RT @FaithGoldy : Mais, qu’est-ce que c’est que CETTE MERDE ? De nombreux demandeurs d’asile trouvés en possession de matériel pornographique juvénile à la frontière du Québec »).

Faith Goldy a récemment été bannie de Facebook et d’Instagram) en raison de ses opinions controversées sur l’immigration, la religion et la race.

Les partisans de l’extrême droite au Canada et ailleurs qui ont refusé de reconnaître que le tireur responsable de la tuerie à la mosquée était en fait un nationaliste blanc bénéficiaient du soutien de trolls russes, comme SouthLoneStar, et de nombreux autres qui – formant une cybercommunauté très unie – travaillaient de concert à promouvoir une théorie du complot d’origine russe, ainsi que beaucoup d’autres opinions anti-immigration.

Un autre utilisateur de Twitter nommé Ten GOP, qui figurait au troisième rang de la liste des trolls russes quant au nombre d’abonnés (147 767), a fait valoir son objection à l’égard de la diversité sociale dans un tweet daté du 19 novembre 2015 : Multiculturalism inevitably leads to conflict, division and terrorism…#Quebec. (« Le multiculturalisme mène inévitablement au conflit, à la division et au terrorisme… #Québec ».).

Ce point de vue est conforme aux stratégies médiatiques et aux politiques ethnonationalistes du président russe Vladimir Poutine).

Nous sommes d’avis qu’une analyse plus approfondie d’autres enjeux relatifs au Canada doit être menée afin de saisir toutes les nuances propres à chacun d’eux et de mieux comprendre comment d’autres fausses nouvelles se répandent. Une telle démarche devient particulièrement importante à l’approche des élections fédérales qui auront lieu en octobre prochain.

Les rédacteurs de fausses nouvelles concentreront vraisemblablement leurs propos sur l’immigration, la communauté LGBTQ, le changement climatique, l’emploi et l’économie : ces enjeux ont le pouvoir d’influer sur la perception des électeurs à l’égard des partis politiques canadiens. Les observateurs indépendants se doivent de poser un œil plus critique sur leur travail afin de repérer les fausses nouvelles sans être influencés par leurs biais.

Ahmed Al-Rawi

Assistant professeur à l’Université Simon-Fraser.

Yasmin Jiwani

Enseigne les communications à l’Université Concordia ; Dirige la chaire de recherche en Intersectionalité, Violence et Resistance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...