Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Élections fédérales 2021 : Candidatures féminines au Québec : au global, pas d’avancée et même un recul

Québec, le 3 septembre 2021 – À la fermeture de la période de mise en candidature dans le cadre des élections fédérales 2021, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) s’est dit déçu des résultats.

https://gfpd.ca/wp-content/uploads/2021/09/Communique_GFPD_Candfeminines_VF.pdf

Alors qu’une augmentation aurait dû être enre gistrée pour atteindre enfin une zone de parité significative (45-55 %), c’est un recul qui est constaté quant au taux de candidatures féminines au Québec par rapport au scrutin fédéral de 2019. Il atteint actuellement 42,6 %, ce qui correspond à une diminution de 0,7 point de pourcentage par rapport aux élections de 2019 où l’on atteignait 43,3 %. En l’absence d’une législation, la progression des candidatures féminines, et par conséquent des élues, est condamnée à être anémique, voire à reculer.

« Nous saluons toutefois la progression sur le plan des candidatures féminines de certains des partis fédéraux », de souligner la directrice générale du GFPD, Esther Lapointe.

Si l’on compare les données avec le scrutin fédéral de 2019, parmi les 4 principaux partis politiques étudiés, le Bloc Québécois (BQ) a progressé avec une augmentation de 2,5 points de pourcentage (2019 : 44,9 %|2021 : 47,4 %), le situant dorénavant en zone paritaire (45-55 %). Le Parti libéral du Canada (PLC) connaît aussi une augmentation avec 2,6 points de pourcentage (2019 : 39,7 %| 2021 : 42,3 %).

De toutes les formations politiques, c’est le Nouveau parti démocratique du Canada (NPD Canada) qui a le taux de candidatures féminines le plus élevé avec 48,7 %, un taux identique à celui du scrutin de 2019 conservant ainsi la zone paritaire (45-55 %). Le Parti conservateur du Canada (PCC), qui avait pourtant réussi une remarquable remontée en 2019 par rapport au scrutin précédent, enregistre un net recul de 7,6 points de pourcentage (2015 : 11,5 %|2019 : 39,7 %|2021 : 32,1 %).

Candidatures québécoises des 4 principaux partis représentés à la Chambre des communes selon l’identité de genre, élections 2019 et 2021

Élections 2019 PLC PC NPD BQ TOTAL
Femmes 31 31 38 35 135
Hommes 47 47 40 43 177
Total 78 78 78 78 312
Pourcentage femmes 39,7 % 39,7 % 48,7 % 44,9 % 43,3 %
Pourcentage hommes 60,3 % 60,3 % 51,3 % 55,1 % 56,7 %

Élections 2021 PLC PC NPD BQ TOTAL
Femmes 33 26 38 37 134
Hommes 45 52 39 41 177
Non binaire 0 0 1 0 1
Total 78 78 78 78 312
Pourcentage femmes 42,3 % 32,1% 48,7 % 47,4 % 42,6 %
Pourcentage hommes 57,7 % 67,9 % 50 % 52,6 % 57,1 %

Compilation spéciale, GFPD, 1
er septembre 2021
Informations recueillies auprès des formations politiques, des sites Web des partis et www.elections.ca

Nous le voyons, rien n’est acquis dans la quête de représentation paritaire pour les partis politiques dont le recrutement et la sélection des candidatures féminines reposent sur les moyens mis de l’avant par leur chefferie. Pour le GFPD, tous les partis politiques doivent atteindre entre 45 % et 55 % de candidatures féminines et doivent également s’assurer que celles-ci soient présentes dans des circonscriptions « gagnables ». Ce sont les seules façons de retrouver au moins 40 % de députées au parlement fédéral.

Avec 43,3 % de candidates au Québec en 2019, on n’a pu compter, à l’issue du scrutin, que sur 33,3 % d’élues. La même situation risque de se répéter le 20 septembre prochain. Rappelons également que la proportion des élues à la Chambre des communes a connu, depuis 1997, un épisode de recul entre 2004 (21,1 %) et 2006 (20,8 %).

L’importance de légiférer Sans législation, la progression des candidatures féminines, et par conséquent des élues, est condamnée à être anémique, voire à reculer. C’est pourquoi le GFPD est d’avis qu’il est impératif d’inscrire dans la loi électorale, l’obligation pour les partis politiques de présenter des candidatures dans une zone paritaire de 45-55 % d’hommes et de femmes. C’est une question de démocratie inclusive et de justice sociale !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...