Édition du 27 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Étude de l'Association d'études canadiennes sur la loi 21 et ses conséquences sur les musulmans québécois et autres minorités religieuses du Québec. Étude crédible ou pas ?

Le 10 août 2022, les médias révélaient qu’un sondage réalisé par Léger et l’Association d’études canadiennes (AEC) nous démontre que les musulmans québécois se sentent moins en sécurité dans l’espace public et moins acceptés par la société québécoise. Et quel est le coupable ? LA LOI 21 !!!

par Wilbray Thiffault

*Presse-toi à gauche*, édition du 23 août publie deux articles : "Les dimensions islamophobes et discriminatoires de la loi 21 mises en lumière par une étude" du Centre Justice et Foi, et "Les répercussions importantes de la loi 21 sur l’égalité des genres" de la Fédération des femmes du Québec (FFQ).

Le texte de la FFQ est en fait une lettre collective signée par 98 individus et organisations, tous opposés à la Loi 21. Les signataires dénoncent "les répercussions importantes de la loi 21 sur l’égalité des genres. Cette loi n’est résolument pas féministe. Elle n’a pas pour effet de promouvoir l’égalité mais bien de lui porter atteinte." (Lettre féministe : les répercussions importantes de la loi 21 sur l’égalité des genres)

Mais cette étude de l’AEC sur lequel les deux textes publiés par *Presse-toi à gauche *se base et qui nous trace un portrait plutôt noir du sort des minorités religieuse est-elle crédible ? Dans les lignes qui suivent, nous étudieront l’AEC et la méthodologie du rapport et nous laisserons le lecteur ou lectrice décidé.e.

*L’Association d’études canadiennes*

Dirigé par Jack Jedwab, un opposant à la Loi 21, l’AEC se donne comme mission de permettre aux... "Canadien.ne.s d’améliorer leurs connaissances sur leur pays et offre des plateformes d’échanges intersectoriels et multidisciplinaires sur le passé, le présent et l’avenir du pays."

Voici des extraits du *Rapport annuel 2020-2021 *sur leurs publications :

*CITC Canadian Issues-Thèmes canadien

Thèmes canadiens est la publication phare de l’AEC. Publiée pour la première foi en 1975 en tant que revue universitaire, elle a changé d’orientation au fil du temps pour cibler un public plus large avec des articles relatifs à l’histoire et à l’identité canadienne soumis par des penseurs de premier plan dans ces domaines. Questions canadiennes est partiellement financé par le Fonds d’histoire du Canada du ministère du Patrimoine canadien et est entièrement bilingue. (p, 29, 31 sur le site web)

*Diversité canadienne

*Diversité canadienne*, publiée pour la première fois en 2003, porte sur la diversité, l’immigration et le multiculturalisme. Elle a été créée pour refléter l’expertise croissante de l’AEC dans ces domaines et pour présenter les principaux chercheurs et penseurs dans ce domaine, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. *Diversité canadienne * est généralement produite en partenariat avec une autre organisation travaillant dans ce domaine.
(p. 32, 34 sur le site web)

Pour donner un exemple de thèmes abordés par ce magazine, allons au VOl
18-No 7-2021 de *Diversité canadienne* :

Le multiculturalisme @ 50 ans : Promouvoir l’inclusion et éliminer le racisme
(p, 36, 38 sur le site web)

Comme on peut le constater, l’AEC est un think-tank idéologique faisant la promotion du multiculturalisme, de l’identité canadienne et financé en partie par Patrimoine Canada. Donc l’AEC ne publiera pas des études allant à l’encontre de son idéologie et pouvant mettre en danger une partie de son financement. Alors si on veut des études favorables à la laïcité, la Loi 21, la primauté de la langue française, la Loi 96, nous conseillons d’aller ailleurs.

*Méthodologie de l’étude*

Intitulée *La Loi 21-Discours, Perceptions & impacts* et daté du 10 août 2022, cette étude se veut la plus vaste enquête menée auprès des communautés religieuses minoritaires au Québec, soit les communautés musulmane, juive et sikh. Ce sondage de l’AEC en ligne, auprès d’organisations religieuses opposées à la Loi 21, est un sondage de la firme Léger auprès de la population en général que l’AEC a repris. Léger a combiné et pondéré les deux sondages. Ce qui donne l’échantillonnage suivant : 1,828 Québécois dont 632 musulmans, 165 juifs et 56 sikhs.

Notons que l’AEC a envoyé le sondage de Léger à des organisations religieuses opposées à la Loi 21. Ici on utilise la méthode "boule de neige" pour avoir les résultats que l’on désire en s’adressant à travers leurs organisations religieuses les opposants de la Loi 21. Prenons l’exemple des musulmans, l’AEC aurait pu atteindre les partisans musulmans de la Loi 21 en envoyant le sondage au Rassemblement pour la laïcité, le Mouvement laïque Québécois et l’Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité. Ainsi l’AEC aurait pu connaître l’opinion des musulmans intégrés, qui ne vont pas à la mosquée et qui ne s’identifient principalement par leur religion. Comme Nadia El-Mabrouk écrit si bien : "En fait, on sélectionne les musulmans qui tiennent à s’identifier par leur religion, qui s’affichent et qui militent ouvertement contre la Loi 21, et on leur demande ce qu’ils pensent de la Loi 21." (Nadia El-Mabrouk, Facebook, 10 août 2022) En effet ! Visiblement l’AEC n’est pas intéressé par les musulmans qui s’identifient comme Québécois d’abord. L’AEC n’est pas intéressée à savoir ce que les musulmans qui militent pour la laïcité pensent de la Loi 21. Car voyez vous, ça va à l’encontre de l’idéologie de l’AEC ; le multiculturalisme.

Alors quelle est la valeur de cette étude ?

Nous laisserons le lecteur la lire et décider.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...