Édition du 13 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Et si on questionnait les agresseurs ?

Vendredi, dans le Devoir, un article rapportait qu’une jeune fille dénonce la façon dont elle a été questionnée par un policier après avoir porté plainte pour agression sexuelle.

Élisabeth Germain, 11 décembre 2020

« » Questions intrusives qui se perpétuent, comme disent les intervenantes consultées, malgré leur non-pertinence juridique, mais toujours inspirées par la culture du viol et infligeant aux victimes des humiliations et douleurs répétées.
Et si on questionnait les « présumés » agresseurs ? Si on les exposait, par exemple, aux questions suivantes ?

Comment faites-vous pour vous assurer du consentement d’une « partenaire » ?
Que signifie un « non » pour vous ?

Avez-vous du plaisir à insister lorsqu’une femme vous dit non ? Est-ce que ça vous excite sexuellement ? Quels sont vos sensations physiques ?

Avec vos amis, est-ce que vous riez des femmes avec qui vous avez eu des relations sexuelles ? Vous arrive-t-il de dire que vous avez eu une relation sexuelle avec une femme alors que ce n’est pas le cas ?

Qu’est-ce qui vous donne une érection habituellement ? Avez-vous souvent des érections ? Vous masturbez-vous souvent ? Regardez-vous de la pornographie ? De la pornographie violente ?

Jouez-vous à des jeux vidéos où le joueur gagne des points en violant une femme ?
Est-ce que votre érection est plus prononcée lorsqu’une femme résiste ? De combien de centimètres, par rapport à une érection habituelle ?

Exagérées, ces questions ? Intrusives ? Humiliantes ? Hors propos ? Réfléchissons.
Je n’ai pas entendu dire que les accusés soient questionnés sur leur passé sexuel ou sur leurs comportements sexuels hors de l’agression précise qui motive l’accusation.

Je me trompe ?


L’article du Devoir : https://www.ledevoir.com/societe/591546/comme-si-c-etait-de-ma-faute
Publié sur FB le 12 décembre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...