Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Europe

Journée mondiale contre le racisme et les violences policières. Ségregation et brutalité minent le vivre-ensemble !

suivi d’un photo reportage de la manif

Le pays de Victor Hugo subit les contrecoups d’une colonisation exaltée dont on n’a pas mesuré les atavismes et les ressentiments à venir. Ceux exprimés ce samedi, Place du Chatelet, par plus d’un millier de manifestants, étaie le syllogisme selon lequel la diversité, tant glorifiée, a du chemin à faire… !

De Paris, Omar HADDADOU

LES INEGALITES RESTENT VIVES ET CRIANTES !
Une journée de mobilisation parisienne éminemment pacifique, ce samedi 19 mars, bénie d’un soleil radieux, conférant au mouvement de contestation contre le racisme et les violences policières, du ressort et de la détermination à aller de l’avant. Les citoyens (nes), les victimes des procédures discriminatoires, les familles endeuillées et les militants, ont répondu présents à l’appel du « Réseau d’Entraide Vérité et Justice » et de la « Campagne antiracisme et Solidarité » réunissant Attac, Droit au Logement, ainsi que le Mouvement national lycéen.
En tête de cortège, qui a pris la direction Place de la Bataille de Stalingrad dans le 19ème Arr, la sono, les femmes africaines en tenues traditionnelles - fidélité à l’identité oblige- suivies des hommes, les Antillais, salués pour l’énergie galvanisante déployée à travers une rythmique exotique ininterrompue, insufflée par la Conque de Lambi aux mille secrets des Iles, les Maghrébins et les Français (es) engagés contre la haine. Dans l’antre d’un semi-remorque qui fait office de tribune, la voix d’une militante tonitrue : «  Le racisme trouve ses origines dans le passé colonial. Aujourd’hui, il est dans les administrations, les écoles, les universités, les institutions. Les frontières et les prisons tuent ! C’est ce système de mort que nous voulons abolir. Le « racisme décomplexé » prend toute sa place dans la société. Ils accusent les Africains, les Arabes de tous les maux, alors qu’ils en sont les premiers responsables ».
Présentement convulsif, au bord d’une catastrophe nucléaire, le monde occidental a en horreur le terme Partage. Il s’applique toutefois à vider sans vergogne de sa substance les pays vulnérables du Sud pour son propre confort, avant de les réduire à la raclure à virer dans la poubelle. Ce faisant, il n’hésite pas à agiter les peurs cristallisées dans la théorie du Grand remplacement par l’écrivain français Renaud Camus. Un processus de substitution de la population européenne par une africaine. L’idéologie nauséabonde dont s’abreuvent aujourd’hui goulûment la droite et extrême droite françaises, à des fins électoralistes, a le vent en poupe. D’où le coup de gueule de la Secrétaire nationale des Solidaires, Cybèle David : «  La mobilisation vise à affirmer nos valeurs d’antiracisme et l’égalité des Droits ».
La foule enfiévrée, scande à l’unisson les slogans qui fusent du porte-voix : «  Etrangers mal logés ! Donnez-nous les papiers pour aller travailler ! », « Y en a assez de cette société qui fiche les Militants et traque les sans-papiers ! » « De l’air, de l’air, ouvrez les frontières  ! ».

Pour les intervenants et les manifestants interrogés in situ, la guerre en Ukraine dont ils souhaitent un épilogue pacifique, a dévoilé une mobilisation discriminatoire et xénophobe de l’Union européenne et des Etats-Unis, avec un apport matériel et financier tel que les Africains ne pouvaient se garder de le consigner comme un engagement partial : « On a vu comment la guerre a débusqué le côté raciste dans la solidarité », s’indignait une activiste derrière le micro, en évoquant la politique drastique qu’aurait adoptée Gérard Darmanin en matière d’immigration, à l’égard des Africains fuyant les conflits armés.
Ce mercredi, le Parlement européen avait approuvé un nouveau soutien financier à l’Ukraine pour un montant de 1,2 milliard d’euros. Sur 694 députés, 598 ont voté en faveur de cette subvention.

Le conflit pourrait amputer l’économie mondiale de 800 Milliards de dollars. Il n’est pas prohibé de remuer toute la planète et mettre le paquet pour sauver des vies. Mais irrecevable d’en exclure celles de l’hémisphère sud !

Pauvres manifestants africains qui battaient hier la mesure en s’époumonant : « So, so, so, Solidarité, avec les Sans-papiers ! Pas de Justice, pas de paix ! ». La messe est dite !
O.H

Photo montage de Omar Haddadou












Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Europe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...